Voyages, où dormir?

dormir
Bonjour ! Voici quelques conseils concernant les endroits où dormir lors d’un voyage.
http://www.youtube.com/watch?v=btYCEVqGHzs

En effet, il s’agit du point le plus important à mon sens : un endroit pour se reposer, pour poser ses affaires, et se laver relève pour moi de l’inévitable. Et c’est ainsi ce qui engendre souvent le plus gros de la dépense, avion mis à part.
 
Je vais tout d’abord parler des différents types d’hébergement que j’ai testé.
 
Tout d’abord, le plus simple : l’hôtel. Il est aisé à trouver via internet, équipé selon vos exigences (et les prix qui vont avec) mais le plus le plus important pour moi reste la salle de bain. J’apprécie de pouvoir prendre un bon bain en toute intimité sans me dépêcher pour éviter de prendre trop d’eau et en laisser pour les autres. Cela ne me gène pas quand j‘y suis obligée, mais lorsque je peux m’accorder ce petit plaisir, je sais en tirer profit. L’hôtel a l’intérêt d’être souvent bien placé (à nouveau cela dépend des prix), il est sécurisé et si vous arrivez à faire ami-ami avec le personnel, beaucoup de bons conseils seront à votre portée. L’inconvénient demeure le prix bien évidemment. 
 
Un autre moyen de dormir consiste à dormir chez l’habitant. C’est tout aussi aisé à trouver via internet, mais les offres sont moins nombreuses. Je ne l’ai pas fait beaucoup mais j’ai connu une bonne expérience. Ce moyen a l’avantage de vous faire rencontrer la VRAIE population (si vous arrivez à éviter ceux qui en font un véritable business), qui selon le régime choisi, vous proposera des plats traditionnels, et le partage qui peut s’effectuer entre vous est alors magique. Le soucis est que vous ne savez pas réellement comment est la personne, il y a toujours un risque qu’elle ne soit là que pour empocher l’argent et s’éloigner de vous au plus vite, ce qui est rageant puisque ce n’est pas une formule sans coût..je dirais moins que l’hôtel mais la différence n’est pas excessive selon les endroits. Et je parle ici pour l’Europe (au Japon il est quasiment impossible de pratiquer ce genre de système, cela n’est pas dans la culture du pays)..mais j’imagine que les coûts sont beaucoup plus bas dans d’autres endroits du Globe tels que l’Amérique latine. 
 
Similaire, il existe le couchsurfing, une pratique de plus en plus populaire qui consiste à s’inscrire sur un site (couchsurfing) et y trouver quelqu’un qui voudra bien vous prêter son « canapé »(couch) ou tout autre meuble, couettes, couvertures pour dormir chez lui, sans frais. Bien entendu vous ramenez un petits cadeau de remerciement mais le reste est totalement gratuit, et c’est le réel avantage de cette pratique. L‘autre étant que cela vous permet de rencontrer des personnes ayant le plus souvent également voyager, donc se trouvant plutôt sur la même longueur d’onde que vous. Un vrai échange se produit parce que cela peut vous permettre de rencontrer des locaux. Je l’ai pratiqué trois fois au Japon, et que je n’ai eu qu’une seule fois un japonais, mais que je n’ai vu qu‘une soirée alors que je suis restée chez lui plusieurs nuits. Cela ne m’a pas déranger qu’il n’ait pas de temps à me consacrer, car j’avais déjà prévu mon programme, mais c’est un fait qui peut survenir. 
L’inconvénient est que cela peut être dangereux, spécialement pour une femme seule. J’ai notamment rencontré une femme allemande qui a été violée en Thaïlande par l’homme chez qui elle dormait. De même, l’homme chez qui je suis restée à Tokyo a tenté une approche auprès de mon amie qui dormait à côté de lui..tout s’est bien fini, il avait surtout trop bu, mais c’est un fait qu’il faut garder à l’esprit quand on choisit cette formule. En tant que femmes, privilégiez l’hébergement chez d’autres femmes, ou soyez accompagnée (de préférence par un homme mais si vous avez une amie ou une petite-amie très costaude, c’est parfait également). A savoir que l’on peut laisser des avis sur les personnes chez qui l’on reste, aussi y a-t-il une apparence de sécurité, mais attention, des pressions peuvent être faites pour vous forcer à laisser un bon avis. Ce fut mon cas, l’homme chez qui je suis restée n’a pas apprécié mon avis disant qu’il était agréable mais que je préférais prévenir les autres femmes d’être un minimum prudentes, et m’a demandé de le changer, en contrepartie de quoi il ne me laisserait pas un mauvais avis me concernant (les avis  vont dans les deux sens). Au final je n’ai rien changé, et il m’a laissé un commentaire plutôt sympathique. 
 
Si la vie en communauté ne vous dérange pas, vous pouvez tenter les auberges de jeunesses qui permettent d’avoir un lit, le plus souvent en dortoir (ça va de 4 à 12 pour ce que j’ai connu) à un coût minimal. On en a environ pour 20 euros la nuit dans les pays dits développés. J’ai pour ma part testé Londres et le Japon et n’ai jamais été déçue. J’ai la plupart du temps rencontré des gens très gentils, près à partager leurs conseils et expériences. Il n’y a jamais eu de cas de vol, et, ce qui m’inquiétait, l’hygiène était toujours parfaite, notamment au Japon. Généralement, les auberges sont assez éloignées du centre, d’où le faible coût, mais il peut arriver que l’on ait de bonnes surprises. Mon auberge de jeunesse à Londres se trouvait pile sur Piccadilly Circus, en plein centre, pas loin des théâtres, des rues commerçantes, des clubs..
L’inconvénient est que seul votre lit est à vous, tout le reste est à partager avec les autres : toilettes, salle de bain, salle à manger, ordinateurs..De fait, l’intimité n’est pas au top, mais vous devez faire avec des gens très différents : entre ceux qui se couchent à 21 h pour se lever à 6h et ceux faisant la fête toute la nuit déboulant à 5h… Mais, cela ne m’est que très peu arrivée.. Je n’ai principalement rencontré que des personnes se couchant vers les 23h pour se lever vers 8h. Mais on s’y fait, et tant que l’on respecte les autres tout se passe bien. C’est ce par quoi j’ai débuté quand j’ai commencé mes voyages et j’en garde un bon souvenir. 
 
Et finalement, un denier moyen que j’aime beaucoup et se révèle plutôt économique : la location d’appartement. Certains sites sont spécialisés dans ce genre de prestation et ça fonctionne très bien, dès lors que l’on s’est renseigné, sur les forums par exemple, sur les sites arnaqueurs à éviter. Généralement cela se fait sur un mois et moi qui apprécie de rester longtemps dans un endroit afin d’en découvrir le côté touristique mais également la vie de tous les jours, c’est un vrai avantage. Je l’ai fait notamment à Tokyo et pour vous fournir une idée de prix, j’ai payé 1600 euros/mois pour un appartement en plein centre de la ville..après si vous êtes plusieurs cela à l’avantage de réduire les frais. Mettez, un appartement dans le centre à deux, cela fait 800 euros chacun donc presque 27 euros la nuit. Et vous avez droit à votre intimité, votre salle de bain, le droit de rentrer selon vos horaires sans avoir à croiser de concierges si vous avez eu un verre de trop. On a également la possibilité de faire la cuisine, celui-ci étant équipé (frigo, micro-onde, internet, et même machine à laver dans mon cas).
 
Et finalement, trois choses à garder en mémoire et que je conseille : 
– Trouvez-vous un logement dans le centre-ville. C’est plus onéreux, certes, mais c’est un réel apport à ne pas négliger : vous êtes loin de la majorité des monuments historiques, donc moins de frais de transports (par exemple pour une ville comme Rome, avec un hôtel au centre, j’ai n’ai jamais eu à prendre le métro ou le bus..mes jambes suffisaient!). De plus pour les sorties nocturnes, il est tout de même plus aisé de ne pas à attendre les transports à 5h30 du matin pour enchainer par un trajet de 40 minutes avant de se coucher (nouvel exemple : à Tokyo, mon appartement se trouvait à 2 minutes à pied de mes lieux de sorties).
 
– Ayez toujours un cadenas avec vous, ou du moins une valise à code. La prudence vous sauvera de beaucoup de situations. Où que vous alliez, vous devez être certain de pouvoir protéger vos objets de valeurs. De temps en temps, l’hôtel met un coffre (payant) à votre disposition, mais dans le cas contraire décline toute responsabilité en cas de vol, aussi prenez soin d’avoir le nécessaire avec vous. Cela est utile également lorsque vous êtes en communauté, comme dans les auberges de jeunesse ou chez l’habitant. D’ailleurs dans les auberges, il est souvent mit à votre disposition un casier où enfermer vos affaire..auquel il ne manque qu’un cadenas. Il ne s’agit bien entendu pas de voir un voleur en chacun, la majorité des personnes ne le sont pas, mais en appliquant cette simple règle, vous aurez l’esprit beaucoup plus léger pour apprécier votre séjour.


– Et finalement, l’endroit où vous allez dormir, le quartier va dépendre grandement du pourquoi de votre voyage. Si vous êtes là pour faire la fête, alors rester proche des endroits « chauds » est profitable, si vous avez l’intention de rester beaucoup à l’extérieur de la ville, il faudra adopter une autre stratégie, de même si vous souhaitez vous focaliser sur le centre historique de la ville. 

Voilà, j’espère avoir pu vous être utile, si vous avez des questions, n’hésitez pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *