Une semaine à Rome : mon itinéraire| Jour 3 (Vatican)

Pour le troisième jour de ma première semaine à Rome, j’ai choisi de me rendre au Vatican, et autant dire que j’ai adoré cette expérience où, avec un petit peu de stratégie, la foule me fut plus ou moins évitée.

Jour 3 : Le Vatican

Réveil très tôt pour se rendre au Vatican pour 8h20, il a fallu bien 25 minutes de marche mais j’y étais à peu près à l’heure voulue. Je suis arrivée directement sur la Place Saint Pierre, face à la Basilique où se pressait déjà beaucoup de monde, mais je l’ai vite dépassée car je ne voulais pas commencer ma visite par elle, question stratégique (la plupart des visiteurs commencent par ce qu’ils voient en premier et connaissent le mieux visuellement, et en plus nous étions mercredi, jour d’audience papale donc niet).

Place Saint Pierre

Ayant réservé sur internet mon ticket je me suis rendue immédiatement aux musées du Vatican, ce qui m’a permis de dépasser une longue ligne de touristes (il y en avait au moins pour 1h30 d’attente) et d’entrer en moins de deux minutes (l’ouverture étant à 8h30). Ma visite a duré 5 heures tellement j’ai été fascinée par tout ce que je voyais. J’ai pris l’audioguide qui s’est révélé nécessaire pour une meilleure compréhension et notamment dans la Chapelle Sixtine qui est une merveille absolue (j’y suis bien restée 50 minutes). J’y retournerais tous les jours, si je le pouvais. Même pour y faire le ménage !

Musée Vatican

Musée Vatican

Musée Vatican Raphaël chambres

Chambres de Raphaël

Après une bonne pause repas de 30 minutes aux alentours de 14h, je me suis rendue à la Basilique Saint Pierre où il n’y avait pas la moindre file d’attente, celle-ci se trouvant à présent aux musées du Vatican. Je suis rapidement entrée et badaboum second coup de coeur de la journée: l’endroit est grandiose, splendide, magnifique.. Je suis définitivement tombée amoureuse du Vatican. A nouveau j’y suis restée longtemps tant les détails étaient nombreux. Je suis par ailleurs montée en haut de la coupole à pieds, ce qui fut rude (je ne conseille pas la montée aux personnes fragiles et souffrant de vertige et de claustrophobie, le chemin final est très pendu et étroit) mais la récompense fut au rendez-vous avec la vue sur Rome et sur la place Saint-Pierre (dont l’architecte n’est autre que notre ami Le Bernin, bien entendu).

Pietà

La Pietà

Basilique Saint Pierre

Vue depuis Saint Pierre

Après être redescendue, j’ai accompli un second tour dans la Basilique, en ne pouvant m’empêcher de remarquer la beau gosse attitude du « personnel » (gardes, guides, prêtres, une merveilleuse campagne de publicité!) dont l’un est même venu me draguer réprimander gentiment pour m’être adossée environ 4 secondes contre un poteau en marbre.. Des bêtises on en ferait tous les jours !

vatican

Finalement, je me suis intéressée à l’extérieur en me consacrant à la Place Saint Pierre, sur laquelle je suis restée jusqu’à 19h30, avant de me rendre dans un délicieux restaurant du coin qui a ruiné pour moi toutes les pizzas que je peux manger en France. Je n’ai pu m’empêcher de repasser une dernière fois sur la Place après le repas, et je suis rentrée tranquillement, en croisant des animations tout le long de mon trajet.

Poste Vatican

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.