Une envie de sucré à Budapest ?

Four Seasons brunch desserts

Quoi de mieux que se poser après des heures de visites et de découvertes à travers la ville pour profiter d’une boisson et d’une douceur au calme ? Voici quatre adresses à retenir pour vos pauses gourmandes à Budapest.

Cafe Central (Central Kavehaz)

pâtisserie budapest

Après ma découverte du merveilleux Cafe Central de Vienne, comment ne pas donner sa chance à son homonyme hongrois ? Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut une bonne intuition. Un lieu magnifique, élégant, tout de bois et de banquettes vêtu avec un service très amical et professionnel que je tiens à mentionner. Une clientèle plutôt touristique mais qui ne semble pourtant pas effrayer les locaux que l’on retrouve également un journal sous le bras ou des livres de cours sur la table.

S’il est possible d’y déjeuner et d’y diner, c’est pour le gouter que j’ai préféré m’y rendre afin de tester leurs pâtisseries et la redoutable question du choix s’est alors présentée. Pour varier de mes habitudes, j’ai sélectionné un petit dôme de caramel au cœur coulant : simple et gourmand à la fois pour un prix très acceptable.

Szamos Gourmet Palace

szamos

Ce joli café chocolatier est probablement la recommandation la plus classique pour les amoureux du sucré. Gâteaux, pâtes d’amandes, boissons, chocolats… Tout est fait pour vous tenter et, s’il vous plait, ne résistez pas. Idéalement située dans la grande rue commerçante du centre de Budapest, la boutique principale mérite le coup d’œil et si vous avez envie de vous prélasser à votre aise dans le décor un poil kitsch mais qui n’est pas sans rappeler les cafés viennois, le matin est à privilégier.

J’ai personnellement succombé à une gourmande part de tarte aux cerises, pour un prix très correct.

Hôtel Géllert – Le café Eszpresszó

pâtisserie budapest

Situé au pied du Mont Géllert, le Danubius Hotel Géllert est l’endroit idéal pour se reposer après avoir fait l’ascension de la colline (vivement conseillée pour la vue unique qu’elle offre de la ville). S’il est principalement célèbre pour ses bains, il ne faut pas négliger le restaurant, la brasserie ou encore le café qui propose un large choix de pâtisseries maison faisant autant envie les unes que les autres.

J’ai craqué pour un gâteau roulé mélangeant fruits et chocolat (Gellert tekerc) : un délice ! Rien ne vaut du chocolat fondant après l’effort.

Le cadre se veut traditionnel, peut-être un poil trop touristique et vieillot (moquette et lourds rideaux), mais j’avoue être folle les vieux fauteuils et de l’ambiance vieux café européen. Il est possible de manger à l’intérieur ou sur la terrasse en été. Un service très commun, mais le piano en fond sonore rattrape ce fait.

Café Gerbeaud

pâtisserie budapest

Impossible de rater l’immense bâtisse dans lequel ce café/restaurant a élu domicile. Aussi splendide à l’intérieur qu’à l’extérieur, c’est un lieu qui, malgré sont succès, est à découvrir, de préférence tôt le matin (c’est un conseil d’amie).

Tirant son nom d’Emil Gerbeaud un chocolatier hongrois, né à Genève, on y retrouve inévitablement une multitude de gourmandises : pâtisseries, boissons sucrées, chocolats, déjeuners, petits déjeuners et c’est d’ailleurs à ces derniers que vont ma préférence car ils offrent un excellent rapport qualité-prix. En effet, si cet endroit apparait comme incontournable, il n’en est pas moins cher pour un café hongrois (voire même trop cher pour ce qu’il propose, n’ayons pas peur des mots) et cela d’autant plus que le service n’est pas mémorable.

J’ai testé le « Bazel » Breakfast composé de muesli, fruits, lait, miel, yaourt, accompagné d’un jus d’orange et d’un thé. Délicieux et consistant, cela m’a fortement rappelé le gout du crumble. Ne mangeant généralement pas le matin (et encore moins des laitages), cela m’a suffit, mais ce n’est peut-être pas assez pour un grand mangeur. D’autres formules (avec viande, viennoiseries etc) sont disponibles.

J’espère que ces quelques références vous plairont. N’hésitez pas à partager vos adresses gourmandes sur Budapest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *