Un brunch italien à Budapest | Le Four Seasons Gresham Palace

Je savais en arrivant à Budapest que je souhaitais m’accorder un moment de détente, déviant, de cette façon, un peu de mes nombreuses et satisfaisantes – mais néanmoins épuisantes – visites. Il y avait, bien évidemment, la possibilité de passer du bon temps aux bains avec, entre autre, la promesse d’un bon massage, mais j’ai préféré satisfaire l’un de mes plus grands péchés : la gourmandise.

Et quoi de mieux pour cela qu’un bon brunch dominical de plusieurs heures entre deux découvertes ? Le choix ne fut, en toute honnêteté, guère difficile à faire, et c’est toute excitée que je me rendis avec un peu d’avance sur l’heure d’ouverture au restaurant du Four Seasons, se trouvant au sein du superbe Palais Gresham.

La première chose que l’on observe, avant même de s’intéresser au restaurant, est bien évidemment la localisation et la beauté de l’établissement. Si certains Four Seasons proposent un extérieur plus classique et massif montrant clairement qu’il s’agit d’un établissement appartenant à une chaine de palaces, celui de Budapest possède la particularité de se trouver dans un palais datant du début du XXème siècle avec vue sur le Danube et faisant idéalement face au Pont des Chaines (Széchenyi), l’un des symboles de la ville. Pour ce qui est de l’intérieur, il est tout ce que l’on attend d’un hôtel de luxe de cette renommée; j’ai particulièrement aimé la verrerie du hall d’entrée.

Four Seasons hall

Le restaurant possède une salle, ainsi qu’une terrasse et c’est sur cette dernière que j’ai jeté mon dévolu après avoir demandé son avis à un serveur. Je pouvais y voir la National Gallery et le Bastion des pécheurs que j’avais visité quelques jours auparavant. J’en profite pour mentionner tout de suite que le personnel a été aux petits soins dès les premières secondes (notamment les membres masculins de l’équipe, on ne se rachète pas…^_^) : n’ayant pas eu la possibilité de réserver à l’avance, j’ai tenté ma chance et tout le monde s’est montré très accommodant, et cela tout au long du repas sans pour autant être guidés à outrance.

Le détail du brunch m’a été expliqué, sachant qu’il se voulait d’inspiration italienne (son intitulé exact est le « Mercato Italiano« ), ce dont j’étais, bien évidemment au courant parce que c’était la raison principale de ma venue. Toute la nourriture destinée au brunch était à volonté : entrées, antipasti, salades, poissons, carpaccio, fromages, desserts, auquel s’est ajouté (selon le choix du client, ou plutôt sa capacité à manger) une soupe aux pois (entre autre) ainsi qu’un plat de pâtes à l’artichaut. Les boissons sont également à volonté (café, thé, jus d’orange pressé…) et il existe un coin « réservé » aux enfants proposant des viennoiseries, des pains, des cookies, muffins, glaces… où bien entendu je n’ai pas su me retenir. Je me suis faite plein de petits copains.

Four Seasons brunch

Four Seasons brunch

Comment dire ? J’ai goûté à tout. Cela m’a pris environ 2h40, je suis partie en ressemblant à une femme enceinte imitant la démarche du gorille, mais il m’a été impossible de résister.  Je suis le genre de personnes qu’il ne faut pas emmener manger un buffet parce je me trouve être à la fois gourmande et curieuse, une dangereuse combinaison. Autant dire que ce n’est pas avec moi que le restaurant dégage un profit.

Four Seasons brunch

Four Seasons brunch soupe

Four Seasons brunch pâtes

J’ai beaucoup apprécié cette expérience. Cela m’a fait du bien de revenir, le temps d’un repas, à une nourriture plus classique pour moi (j’essaye généralement de tester les spécialités du pays quand je suis à l’étranger et cela faisait plusieurs semaines que je mangeais la nourriture allemande, tchèque et autrichienne, aussi me retrouver face à des saveurs méditerranéennes fut formidable). J’ai énormément apprécié la soupe, les différents pains et viennoiseries, toutes les petites verrines en entrées ainsi que les énormes verres de jus d’orange frais (on se serait cru au Maroc). J’ai également aimé les desserts (la génoise au citron et le petit fourré de brique à la pomme furent des merveilles en bouche), mais je dois avouer que, arrivée en fin de repas et par conséquent aux desserts, j’ai eu plus de difficultés à juger ce que je mangeais. Les pâtes ne m’ont toutefois pas pleinement satisfaites, mais cela vient grandement du fait que je n’apprécie guère l’artichaut, oups. Et le tiramisu ne m’a pas n’ont plus fait vibrer, mais il est dur de rivaliser avec le tiramisu familial.

Four Seasons brunch desserts

Four Seasons brunch desserts

Je ne regrette pas mon passage au restaurant du Gresham Palace : le cadre, le service et la nourriture correspondent à ce que l’on peut attendre de l’établissement, avec un prix correct pour un palace (le fait qu’il s’agisse de la Hongrie y joue pour beaucoup). Si vous avez envie de vous faire plaisir ou de faire plaisir à quelqu’un, n’hésitez pas à tester l’expérience Four Seasons.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.