Tokyo en 10 clichés

Tokyo 10 clichés
Tokyo, la capitale japonaise qui fait fantasmer tant de monde. Ses tours, ses néons, ses temples.. Et si cela était vrai ? Voici 10 clichés qui le prouvent.

Tokyo est l’une de mes villes préférées, comme je l’ai déjà mentionné, je la connais probablement mieux que certaines des villes françaises où j’ai pu vivre et je prends toujours beaucoup de plaisir à en parler ou à partager quelques photos.

Voici une nouvelle édition des 10 clichés, série d’articles où je propose dix photographies/clichés de lieux traditionnels/clichés qui représentent souvent un endroit dans l’imaginaire commun. Et pour aujourd’hui, nous ferons un tour dans la capitale japonaise.

Vue Tokyo

Vue sur Tokyo et les montagnes, ici depuis la Sunshine 60 dans le quartier de Ikebukuro

 Les grandes villes, c’est bien connu, cela s’observe également de haut et Tokyo propose plusieurs endroits où cela est possible : la mairie à Shinjuku, la Mori Tower à Roppongi où encore celle-ci qui est peut-être moins connue mais présente l’intérêt d’offrir  un panorama sensiblement différent des photos classiques. Et puis, cela permet également de se lancer ensuite dans la découverte du quartier!

Fleurs au palais Tokyo

Arbre en floraison au Palais Impérial

 Les cerisiers en fleur sont un symbole au Japon, mais il n’y a bien évidemment pas qu’eux : les pruniers commencent par exemple leur floraison plus tôt et sont tout aussi ravissants. Photo prise dans les jardins du Palais Impérial (Kôkyo) où habite toujours l’empereur. Lieu paisible et assez peu fréquenté où il est agréable de se balader tout en restant en plein centre-ville.

Shibuya

Carrefour de Shibuya, le plus célèbre au monde

 Il s’agit probablement de l’image la plus souvent postée de Tokyo : son célèbre carrefour noir de monde. Pour obtenir une telle vue, rien de plus simple : montez au Starbucks Coffee et dégustez un matcha tea latte en attendant que les feux de circulation passent au rouge.

Odaiba

Statue de la Liberté et Rainbow Bridge à Odaiba

 Vous n’êtes pas sans savoir que le Japon est composé de plusieurs iles, et bien c’est la même chose pour la capitale dont l’un des quartiers, Odaiba se trouve être une ile artificielle en pleine baie de Tokyo. Sur cette photo, se trouve les deux plus importants symboles du lieu (en dehors de la Fuji TV) : le Rainbow Bridge par lequel on accède à l’ile, et une copie réduite de la fameuse statue new-yorkaise.

SENSO Ji

Temple Senso-ji, à Asakusa

 Le quartier d’Asakusa est probablement celui qui a su conserver le plus possible son aspect traditionnel et il est, de fait, très prisé par les voyageurs, ce qui se comprend ! Le temple bouddhiste Senso-ji est le plus vieux de la ville et définitivement l’un des lieux à ne pas manquer sur place.

Manga

Rangées de manga dans le magasin Madarake

 Nous avons tous en tête ces librairies remplies jusqu’au plafond de manga, non ? Et bien, c’est tout à fait réel et cela se retrouve dans de très nombreux endroits à Tokyo, dont Mandarake, un temple pour les passionnés, et très bien situé à Shibuya, par ailleurs. Passez-y après avoir dégusté un copieux curry-rice.

Yoyogi Park

Parc Yoyogi, où se trouve le Meiji-jingū (un sanctuaire)

 Le Yoyogi Park sert de poumons à la ville et nombreux sont ceux qui viennent s’y promener, y déjeuner, s’y reposer (j’ai fait les trois, je plaide coupable mais c’est un endroit tellement merveilleux quand le bitume devient un petit peu too much) ou même prier ! En effet, il s’y trouve un grand sanctuaire shintoïste : le Meiji-jingu dont il est difficile de ne pas tomber en admiration.

Akihabara

Quartier de Akihabara

 Le quartier des otakus et geeks par excellence : jeux vidéos, technologies, manga, anime… Tout ce que vous cherchez dans le domaine se trouve ici. C’est immense, fréquenté, avec des affiches et du son partout. Même les non passionnés doivent tenter l’expérience et attention : on y prend vite goût!

Takeshita dori

La Takeshita-dori dans le quartier de Harajuku

 Je dois avouer m’y être rendue plus de fois que je ne peux le compter et comme vous le voyez, je suis loin d’être la seule ! Petite rue du quartier de Harajuku, se situant juste à côté du parc Yoyogi, c’est l’endroit touristique par excellence où les amateurs de vêtements mignons, fast food, et boys band se retrouvent. Pour y être à son aise, allez-y tôt le matin, c’est un conseil d’amie.

Kimono yukata

 Yukata (kimono d’été)

Difficile de ne pas céder à l’appel de vendre un rein pour acquérir une telle splendeur. Les kimono et yukata traditionnels et de bonne qualité coûtent extrêmement chers, mais rien n’empêche d’en faire profiter ses yeux (ou de trouver une option moins qualitative et, par conséquent, moins onéreuse). Vous verrez beaucoup de monde en porter lors des célébrations et notamment lors des festivals, matsuri, en été.

Avez-vous appréciez ces quelques clichés ? Bien évidemment, le Japon et Tokyo sont bien plus que cela et nous en parlerons plus dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *