Où partir avec un visa Working Holidays ?

visawh

Il existe de nombreux visas permettant d’entrer et séjourner un certain temps dans un pays, et l’un des plus favorisés par les jeunes adultes est sans aucun doute le visa Working Holidays (Programme Vacances-Travail) permettant de demeurer un an (sauf cas particulier, comme pour Singapour où la durée est de 6 mois) dans certains pays afin d’y passer de longues vacances que l’on peut financer sur place en se trouvant un travail. Attention : le but d’un tel programme se concentre sur les vacances et non sur le travail ! Ce n’est pas dans ce second objectif qu’il doit être abordé.

Pour toutes les informations pratiques concernant les conditions (notamment d’age, même si dans la majorité des cas c’est entre 18 et 30 ans) requises et les démarches à réaliser pour acquérir ce visa, je vous renvoie aux sites des différentes ambassades de France à l’étranger. Pour le moment, je vais vous parler des pays avec lesquels la France a signé des accords, sachant que les français sont particulièrement privilégiés, car les pays accueillant n’acceptent pas toutes les nationalités (cet accord est bilatéral).

1) L’Australie

C’est le pays auquel il est fait principalement mention lorsqu’il est question de Visa Working-Holidays, parce qu’il faut reconnaitre que c’est un endroit où il fait bon vivre : la mer, le soleil, la langue anglaise, et parfaitement éloigné de la France, pour ceux cherchant l’évasion. Après, les possibilités d’emplois ne sont pas les plus exceptionnelles d’après plusieurs témoignages de proches.

2) La Nouvelle-Zélande

Ce pays devient de plus en plus populaire pour l’acquisition de ce visa et l’on comprend pourquoi : la Nouvelle-Zélande comporte des paysages tellement variés et une nature si sauvage et belle que l’on a envie de l’observer à chacune des saisons. J’avoue moi-même être particulièrement tentée par cette opportunité. Et sa proximité avec l’Australie est un avantage (les destinations de Visa Working-Holidays pouvant se cumuler).

3) L’Argentine

Dernier accord passé par la France, et premier pays d’Amérique latine dans lequel il est possible de se rendre, l’Argentine a un bel avenir devant elle concernant l’accueil d’immigrants. Attention, le nombre de places est limité à 500 par an, donc ne tardez pas lors de vos formalités !

4) Le Japon

Beaucoup de mes connaissances sont parties au Japon par ce biais et ils en ont été très satisfaits parce que rester plus de 3 mois continus au Japon n’est pas possible sans visa et celui-ci est l’un des plus simples à obtenir. Attention, tous les emplois ne sont pas autorisés puisque vous n’avez pas l’autorisation de travailler la nuit dans les bars et autres emplois de ce genre.

5) La Corée du Sud

Ce pays est très attractif auprès des passionnés de l’Asie et nombreux sont ceux souhaitant découvrir le pays et perfectionner leur pratique de la langue en s’y rendant. Comme la Nouvelle-Zélande, c’est un endroit qu’il est plaisant de découvrir tout au long de l’année en suivant le rythme et les couleurs des différentes saisons. Le nombre de place est limité à environ 2000 par an et à nouveau certains métiers ne sont pas autorisés.

6) Hong Kong

La Chine est notre avenir (pour notre bonheur et pour notre malheur) aussi pouvoir y travailler pendant un an et y acquérir des notions de langues peut se révéler un vrai atout dans le futur, mais que ceux ne souhaitant pratiquer que la langue anglaise se rassurent : elle est majoritaire à Hong Kong, celle-ci ayant très longtemps appartenu au gouvernement anglais. Il en ressort une ville carrefour moderne et très cosmopolite joignant les avantages de la Chine sans les inconvénients propres aux étrangers. Attention à nouveau, il n’y a que 200 visas attribués par an !

7) Singapour

Singapour est dans la même veine que Hong Kong : un carrefour et une ville cosmopolite assez chère. De ce fait, elle attire et y avoir travaillé peut se révéler un atout. De plus, il s’agit d’une bonne base pour visiter l’Asie du Sud-Est, ce qui n’est pas négligeable. Y obtenir un Visa est soumis à des restrictions spécifiques : il faut être ou avoir été étudiant, le pays ne délivre que 2000 visas et l’age maximal pour y avoir droit est de 25 ans.

8) Le Canada

C’est un pays très apprécié des français parce que, malgré ses températures hivernales impressionnantes, la chaleur du coeur des canadiens et notamment des québécois rattrape tout. L’endroit est immense et superbe et cela quelque soit la saison, les possibilités d’emplois plutôt intéressantes et le visa est délivré jusqu’à l’age de 35 ans ! Il y a un nombre maximum de visas accordés (entre 6500 et 7000) aussi mieux vaut-il s’y prendre tôt parce que les places sont chères!

J’espère que cet article vous aura intéressé, n’hésitez pas à partager ici vos expériences en Working-Holidays!

3 Comments

  • J’ai tenté le PVT Canada en 2011 que j’ai eu facilement, depuis on a eu notre résidence permanente! C’est une véritable chance de pouvoir vivre dans un autre pays pendant un an 🙂

      • On devait partir pour un an et puis ça va faire trois ans qu’on y est. Si j’avais connu ce visa avant j’aurais voulu tenter l’Australie et la Nouvelle-Zélande aussi. On y prend goût rapidement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *