Mes erreurs de voyage

avion moscou

Je suis généralement assez fière de mon organisation de voyage : je suis préparée, je connais globalement l’endroit où je me rends (visites, langue, coutumes), je suis plutôt débrouillarde, je sauvegarde bien en triple les documents importants et les photos tous les deux jours… Mais, je ne suis pas parfaite et j’ai commis et je commets toujours des erreurs.

Plutôt que d’évoquer généralement les erreurs à ne pas commettre en voyage, j’ai préféré parler de celles que j’ai commises, que je regrette et que j’espère ne plus faire. Pour autant, je considère qu’il s’agit d’une bonne chose de commettre par soi-même des erreurs, on apprend BEAUCOUP plus rapidement à ne pas les reproduire que lorsque quelqu’un nous dresse une liste à laquelle il peut paraître difficile de se rattacher.

1) Ne pas prévoir suffisant de temps pour rejoindre l’aéroport

A 19 ans, je suis partie pour la première fois au Japon. Je n’ai jamais été aussi motivée et l’ensemble du voyage avait été bien organisé par mes soins. Sauf l’aspect pratique pour rejoindre l’aéroport de Narita (Tokyo) afin de retourner en France. Je n’avais pas suffisamment cherché à quelle station je devais m’arrêter (terminal 1 ou 2 ?) et de peur de me tromper je suis allée au bout de la ligne, malgré le fait d’avoir observé la majorité des passagers descendre avec leurs valises à l’arrêt précédent. 40 minutes avant le décollage, je me suis retrouvée bloquée dans le métro/train à ne pas savoir où me rendre. Heureusement, j’ai réussi à trouver un agent et avec un ton pressant de ma part son supérieur est venu pour répondre à mes questions. Comble de la gentillesse, il m’a accompagné jusqu’au bon arrêt en courant à mes côtés. Je suis arrivée à l’avion au « Final Call », j’étais la dernière mais avec 10 minutes d’avance sur le planning et l’avion a décollé deux minutes après que je me sois assise.

2) Avoir failli louper mon avion pour avoir été acheter des magazines au dernier moment

Toujours à Tokyo, pour un autre voyage. Cette fois je suis arrivée bien 3 ou 4h à l’avance, j’ai été la première à déposer ma valise, et j’en ai profité pour me reposer, me balader et manger. Mais, peu de temps avant l’embarquement, une envie m’a prise, celle d’aller acheter des magazines japonais dont je raffolais. Je ne sais pas si vous avez vu une action plus superficielle…. Encore une fois, je suis arrivée dans l’avion au final call parmi les derniers alors que j’étais arrivée avec tellement d’avance.

3) M’endormir à l’aéroport en laissant des affaires non rangées

Il ne s’agissait que d’une bouteille d’eau pleine certes, mais à mon réveil cette dernière, que j’avais laissé à 30 centimètres de moi, avait disparu. Oups. Bien évidemment, ceci s’est produit la nuit, il ne s’agissait pas de l’intervention d’un serveur (j’étais sur la banquette d’un restaurant) ou du personnel de ménage. Heureusement qu’il ne s’agissait pas de plus.

4) Mettre mes chargeurs dans ma valise en soute

Lors d’un vol Moscou-Paris, ma valise est tout simplement restée sur place et il m’a fallu attendre une semaine pour qu’elle me soit envoyée chez moi, en France. Quelle idiote j’ai été de laisser mes chargeurs de téléphone, appareils photos et ordinateur dans celle-ci.. Très utile de communiquer ses horaires d’arrivée sans batterie chargée.

Tickets trains Japon

5) Me tromper dans les dates de voyage

A l’été 2010, je suis partie voyage sur les iles de Honshu et Kyushu au Japon. J’ai réservé par avance tous mes billets de train (via JR Pass qui m’a permis de faire de grosses économies) et lors de l’un de mon trajet du retour Fukuoka-Tokyo, j’ai réalisé que j’avais mal calculé ma date et que le jour où j’avais prévu de prendre le train n’était pas le même que celui inscrit sur mon billet. Bien évidemment, je ne l’ai réalisé qu’une fois à Osaka lorsqu’une famille est venue réclamer sa place (le wagon étant entièrement vide – cela n’excuse en rien, mais je le précise parce que ça me fait du bien de le dire) et a appelé le contrôleur qui a passé 20 bonnes minutes à comprendre l’erreur (je ne l’avais pas comprise étant donné que, dans ma tête, j’étais à la bonne date). Par chance, il n’a pas osé discuter avec moi car il ne parlait pas anglais et je n’ai pas non plus montré que je le comprenais mieux qu’il ne le pensait, donc il m’a permis de me déplacer à une autre place (j’avais le choix !) sans amende.  A présent je vérifie doublement mes dates.

6) Ne pas faire attention aux compagnies aériennes et donc ne pas gagner de miles

J’ai tendance à sélectionner l’avion qui me propose le meilleur rapport qualité-prix en prenant pour indices le coût du billet et les horaires de départ et d’arrivée afin de perdre le moins de temps possible pour profiter de ma journée. Cela a pour gros inconvénient de ne presque jamais me permettre d’atteindre le nombre voyages/miles suffisants pour bénéficier de réductions sur certaines compagnies auprès desquelles j’ai une carte, en l’espèce je parle de skyteam qui réunie une vingtaine de compagnies.

Pire encore : il m’arrive encore plus fréquemment de voler sur des compagnies faisant partie de l’alliance Skyteam, sans utiliser ma carte (par exemple en laissant quelqu’un réserver pour moi afin d’avoir des sièges ensembles)! C’est stupide mais je n’y pense tout simplement pas.

Dommage pour moi!

7) Ne pas vérifier DIRECTEMENT les jours d’ouverture et les réservations obligatoires des lieux de visites

C’est arrivé une fois et j’ai été tellement vexée que depuis je prends le plus grand soin à vérifier les informations pratiques auprès de l’organisme en question. C’était à New York, ma première journée et j’avais pour intention de visiter le siège de l’ONU, quelle excitation ! Mais une fois sur place on m’a expliqué que je ne pouvais entrer sans avoir au préalable réservé ma visite sur internet. Deux éléments ont été la cause de cette erreur :

– Bien évidemment ma propre stupidité et mon manque de réflexion de ne pas avoir réalisé par avance qu’il était inévitable de réserver pour un tel endroit, ne serait-ce que sur le plan sécuritaire.

– Mon guide Lonely Planet qui ne précisait pas cette obligation.

J’aurais dû vérifier moi-même les informations du guide, je prends tout le blâme pour moi.

 

Nous faisons tous des erreurs, c’est inévitable et normal. L’important est d’apprendre d’elles pour les éviter à nouveau. Et vous, quelles sont vos erreurs ?

2 Comments

  • Je viens de découvrir ton blogs, tes vidéos, ton insta, etc… Je cherchais des conseils pour un voyage au Japon imminent (octobre prochain), je suis contente d’avoir trouvé ton blog ! Je me retrouve aussi dans pas mal de situations décrites dans cet articles ;).

    Je ne pars malheureusement qu’une semaine sur place à Tokyo mais je vais continuer à lire tes articles pour de plus amples informations.

    Je viens de lancer mon blog de voyages et je le remplis petit à petit, même si ça prend du temps :). En tous cas, merci pour toutes les infos et conseils !

    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *