Conseils pour débuter le voyage solo

conseils voyage
Il y a un début à tout, même au fait de voyager seul(e) et il n’existe aucune raison pour que cela se passe mal tant que l’on suit ces recommandations.

Le voyage solo est l’un de mes sujets préférés comme je le précise régulièrement en vidéo et à l’écrit. De fait, je reçois de temps en temps des messages de jeunes voyageurs sur la question qui ne savent pas par où commencer malgré leur envie de se lancer. Sachant que ce thème a des chances d’en intéresser plus d’un, j’ai décidé de partager quelques conseils à ce propos.

                                                                questionsréponses

Le premier pas ? La décision du voyage solo doit venir de vous

Il est primordial pour que le voyage se passe bien que cette décision ne vous soit pas imposée aussi bien de l’extérieur (vos parents qui pensent que cela vous forgera le caractère) que par vous-même (envie d’imiter quelqu’un que vous admirez et de réfléchir par rapport à lui et non à vous).

Partir seul(e) n’est pas compliqué, mais ça demande une certaine confiance en soi qui vient avant tout de sa prise personnelle de décision. De la liberté de choix que vous avez-vous-même exercée. C’est le premier pas, et c’est le plus important.

Comment être sûr(e) de vouloir partir ? L’envie doit surpasser l’appréhension

Pour ce qui relève des voyages et de sa sécurité, il faut beaucoup s’écouter. Si vous ne sentez pas quelque chose, interprétez ce sentiment et fiez-vous généralement à lui (sans tomber dans la paranoïa non plus). Si votre appréhension est plus forte que votre désir de partir, c’est souvent que ce n’est pas encore le moment.

Chaque chose en son temps, ce n’est pas parce que vous aimeriez conceptuellement le faire que vous êtes immédiatement prêt. Il n’y a pas des centaines de questions à se poser, vous saurez que vous êtes prêt une fois que l’envie surpassera la peur et les doutes et que cela deviendra une évidence (et vos soucis seront alors d’ordre financier).

Où partir ? Choisir un pays qui vous mette en confiance

Il n’est pas recommandé (bien que la décision finale vous revienne) de partir seul(e) pour la première fois dans un endroit qui pourrait vous rendre mal à l’aise et où vous ne disposerez pas d’un taux de confiance raisonnable. Pour prendre des exemples concrets, je ne pense pas que l’Inde, le Kenya ou même le Brésil soient les meilleurs endroits pour débuter. Ce ne sont pas les endroits les plus dangereux du Globe, mais ils demandent toutefois beaucoup des voyageurs solo, et ce n’est pas ce que l’on souhaite pour une première fois.

Mes deux solutions sont soit d’aller dans un pays que vous connaissez déjà (ce fut le Japon pour ma part, lors de mon troisième voyage mais cela peut tout simplement être votre propre pays), soit un endroit globalement considéré comme assez sûr, et surtout par vous-même. Je pense à une bonne partie des pays européens, l’Océanie, l’Asie de l’est (Japon, Corée, Chine, Mongolie) et certains du sud est (Thaïlande, Laos, Cambodge..). Mais, cela dépend bien entendu de chacun.

Solo autriche

                                                                conseils à garder à l'esprit

Renseignez-vous et organisez-vous, mais pas à outrance

La connaissance est un pouvoir. C’est une formule qui se confirme en voyage car c’est en se renseignant sur l’endroit où l’on se rend que l’on se protège le plus (informations sur les coins à éviter, les formules de politesse, les comportements peu recommandés..) mais également que l’on s’enrichit et s’intègre rapidement (par la langue, les coutumes, l’Histoire, les croyances). Il ne s’agit pas d’apprendre tout cela (sauf si vous le désirez) mais d’assimiler quelques points utiles.

Par exemple, en ce qui me concerne, quand j’arrive dans une ville, j’ai déjà intégré grosso modo le plan. Je connais les quartiers, leur disposition les uns par rapport aux autres, le nom des rues principales. C’est un peu trop, j’en conviens mais c’est ma façon de me rassurer. Cela ne m’empêche pas de me perdre (coucou orientation) mais j’ai acquis une confiance grâce à cela.

Il est également important de s’organiser à l’avance, car c’est autant de stress en moins sur place. Réservez quand vous le pouvez vos billets d’avions/de trains, votre logement et même quelques musées pour éviter la foule. Ca prend plusieurs heures au maximum devant un ordinateur mais c’est un vrai gain de temps, d’argent et de sécurité d’esprit une fois arrivé.

Toutefois, en faire trop peut s’avérer contre-productif. Rédiger un planning heure par heure de votre journée risque de vous créer de l’anxiété au lieu de vous rassurer car vous voudriez tout accomplir de façon parfaite sans laisser de place au hasard des envies, des rencontres…

Prévenez quelqu’un de votre itinéraire

C’est une simple mesure de sécurité mais qui est réconfortante aussi bien pour vous que pour vos proches. Il faut que quelqu’un sache toujours où vous vous trouvez, si ce n’est votre logement, du moins la ville ou le quartier. De cette façon, si le contact est perdu, il y aura un lieu de recherche, ou si un évènement se produit sur place, vos proches pourront rapidement fournir des informations aux autorités pour savoir si vous êtes affectés par ces derniers. Mieux vaut prévenir que guérir.

Prenez le temps de découvrir

Vous avez la chance de pouvoir voyager à votre rythme pour découvrir un nouvel endroit, alors profitez-en ! C’est vous qui posez les règles : si vous voulez passer six heures dans un musée, ou bruncher dans un palace pendant trois heures pas de soucis.

L’immense inconvénient du voyage à plusieurs est le fait de devoir faire des compromis sur l’emploi du temps : quoi faire et combien de temps. Ici la question ne se pose pas, et il faut en tirer profit : aucune obligation de se dépêcher si cela n’est pas son souhait. En solo, on dispose de beaucoup plus de temps, ce qui justifie que l’on puisse explorer jusqu’à satiété ou épuisement.

slovenie piran

Tentez les choses

N’ayez pas peur d’expérimenter par vous-même. Certes cela ne concerne pas toutes les situations, refusez toujours ce qui est un danger pour votre santé et votre sécurité mais pour le reste, éclatez-vous !

Cela peut se traduire par de petites choses que vous n’osez pas faire au quotidien : manger seul(e), aborder quelqu’un pour lui demander des renseignements, danser dans une fête populaire, chanter au karaoke, louer un vélo (riez mais cela fait 15 ans que je ne suis pas montée sur un vélo.. ). Le voyage solo, c’est aussi ça : se dépasser et tester ses limites.

N’emportez que le strict nécessaire dans vos bagages

Pas besoin de transporter toute votre vie avec vous car je peux vous affirmer que vous porterez toujours les deux mêmes paires de chaussures, que cette longue jupe si pratique sera votre meilleure amie et que ce jean ne vous servira jamais. Vous n’avez pas besoin de matériel informatique si vous ne travaillez pas dessus, de beaux bijoux qui attireront l’œil, etc…

Plus on voyage, moins on emporte. J’ai commencé avec une valise et deux sacs, et je peux à présent me débrouiller avec un seul. Alors ne passez pas par cette même transition et allez directement à l’essentiel.

Vos documents, un guide, de bonnes chaussures, de quoi avoir chaud et être confortable, une robe pour sortir, un roman, un appareil photo, des médicaments et de quoi vous laver et vous hydrater.

Pas besoin de plus car vous ne vous en servirez pas. Et puis, c’est toujours du poids en moins !

Souriez

Pour vous. Pour les autres. Un sourire apporte toujours quelque chose, c’est gratuit et ça fait du bien. N’ayez pas peur d’être agréable, vous n’attirerez pas plus l’attention. Si certains y voient uniquement une faiblesse, c’est qu’ils n’ont pas compris tout le positif que cela amène dans un voyage.

 N’hésitez pas à partager vos propres conseils sur le sujet !

9 Comments

  • Très bon article, j’ai pu apprendre le sens d’un mot que je ne connaissait pas également (satiété), et puis le principe d’oser faire des choses que l’on ose pas en temps normal est vraiment une bonne chose, mais par exemple, en voyage, j’ose plus aller voir les gens et aussi sortir ma camera en public et me filmer, et puis aussi me rendre dans des endroits entièrement remplie de gens et donc rentrer et ne pas avoir peur des gens ou de la foule, je ne dit pas que j’ai la phobie des gens, mais c’est vrai qu’aller dans un endroit où il y a énormément de monde, j’ai toujours un peu peur. Et puis partir seul aussi, permet de devoir se débrouiller seul dans tous les sens du terme, dans la langue du pays et aussi se dépasser.

    Et puis le fait d’explorer jusqu’à épuisement, je l’ai réellement vécu en particulier dernièrement en Décembre à Londres, J’y suis allé 3 jours et bien j’ai tellement marché que j’ai réussi à me faire très très mal aux pieds et jambes dès le 1er jour, mais j’ai réussi à surpasser cela et de me faire mal encore plus sinon je n’aurai pas pu profiter de mon séjour.

    J’arrête de raconter ma vie maintenant, aller à bientôt et merci pour tes articles toujours agréables à lire.

  • Un article qui me motive encore plus à partir seule ! Je pense faire mon premier voyage solo cet été en Europe (une petite semaine ou deux), je dois encore choisir ma destination et m’organiser, et ton blog m’aide beaucoup. Merci pour ce bel article.

    • Je suis si heureuse de lire tes propos, si mes articles et vidéos peuvent t’inspirer j’en suis ravie! Prends ton temps pour choisir et suis tes envies, c’est le principal ! A bientôt !

    • Merci à toi. Prends ton temps, et quand tu le sentiras vraiment, vas-y. Peut-être que tu n’aimeras pas, mais peut-être que ce sera une grande découverte, dans tous les cas, tu t’en souviendras !

  • hello, je suis une jeune femme de 37 ans qui vient de se séparer d’une relation de 10 ans. J’ai décidé de partir seule 4 jours à Barcelonne, alors que tous mes voyages avant etaient en duo. Je pars avec une compagnie de cars pour l’aller et le retour et j’ai déjà réservé hotel/bus touristique/circuit découverte de la ville. Aurais-tu quelques bonnes acstuces sur cette ville, est ce que tu sais si le soir il fais bon s’y promener, quartiers à éviter, qu’est ce que je dois savoir avant de partir? ….Dans l’attente de te lire!
    PS j’adore ton blog§ j’apprecie énormément tes articles.

    • Bonjour et merci de ton commentaire. Alors, je ne suis encore jamais allée à Barcelone malheureusement, mais de ce que j’en ai entendu c’est plutôt sûr, même le soir (l’ambiance en été y est assez festive). Je te souhaite une très bon séjour, n’hésite pas à partager tes impressions à ton retour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *