Choisir sa destination de voyage

choisir sa destination

Je veux partir. Je vais partir. Je pars. C’est bon, la décision est prise et votre projet prend forme, mais il ne reste qu’un tout léger détail à prendre en compte : où partir ?

Cette question peut paraitre risible, mais elle n’est pas si anodine puisque lorsque l’envie et le besoin de voyager vous prennent, plus de 200 Etats se trouvent être à votre disposition. Le choix est loin d’être si évident.

En 3 secondes, je peux penser à 10 pays que j’ai envie de découvrir ou d’approfondir, c’est pourquoi il va être important de se poser quelques questions pour réussir à choisir sa destination. Vous allez vous dire : autant prendre un pays au hasard parmi ceux qui nous font envie et puis on verra le reste ensuite. Oui, c’est une possibilité, sauf qu’il arrive souvent que vous n’ayez pas envie de partir à ce moment précis dans ce pays, le temps n’est pas encore venu.  Un exemple personnel : en septembre 2013, j’avais prévu de partir en Corée du Sud, les guides étaient achetés, les hôtels trouvés, les visites organisées mais la vie a fait que mon envie initiale s’est amenuisée et que je ne me voyais que partir aux Etats-Unis pour cette même période. Ce que j’ai fait, et ne regrette pas, parce que je sais que j’irai un jour en Corée, quand je sentirai qu’il en est temps.

Mais éloignons-nous un peu de ces considérations légèrement mystiques pour nous focaliser sur des points pratiques vous permettant de viser avec plus ou moins de précision votre prochaine destination de voyage. Comme il l’a été mentionné, il faut prendre en compte divers éléments et répondre à quelques questions : Qui ? Quand ? Comment ? Combien ? N’est-ce pas ainsi que sont rythmées nos vies quotidiennes ? Blague à part, répondre à ces questions vous permet d’arriver à la réponse du Où ?

Qui ?

Il faut savoir si vous partez seul ou accompagné, et dans ce second cas, il faut prendre en compte la ou les personnes, leurs particularités et leur personnalité. Vous n’irez pas forcément aux mêmes endroits avec votre belle-mère, qu’avec votre petit-ami, ou qu’en famille avec vos enfants.

Lorsque vous voyagez seul, la réponse est plus libre puisque vous n’avez que peu de compromis à faire, il faut seulement prendre en compte vos dispositions personnelles : évitez les grands treks si votre santé n’est pas au beau fixe par exemple.

Accompagné, il va vous falloir composer avec les différentes personnes, ce qui peut ne poser aucun soucis si vous avez une envie similaire (une ile perdue, sans boutiques et musées), mais le cas se corse dans la situation inverse (votre ami souhaite découvrir la Norvège tandis que vous ne rêvez que d’Australie).

Quand ?

Selon la période pendant laquelle vous voulez (et surtout pouvez) partir, il faudra prendre en compte des éléments tels que le climat ou les célébrations et fêtes nationales. Dans le premier cas, pour prendre un exemple, il faut privilégier la Thaïlande et ses pays voisins en hiver, et les éviter l’été car les moussons ne sont jamais agréables. Dans la seconde situation, tomber en période de célébration des cerisiers en fleurs (hanabi)  au Japon est tout de même bien plus sympathique pour nos yeux d’occidentaux à la recherche de traditions que la chaleur étouffante de l’été (même si les Matsuri l’été ont une saveur particulière).

Ces exemples ont pour but de démontrer qu’il vaut mieux privilégier certains pays à des moments de l’année précis afin d’être le moins possible incommodé ou pour profiter des plus beaux paysages. Cela n’est bien évidement pas une règle en soit, si je le pouvais, je passerai un an dans chaque pays pour en étudier les différents aspects.Toutefois, si vous recherchez à faire un voyage dans des conditions les plus optimales,il ne faut pas négliger de prendre en compte le climat et les saisons, qui rythment la vie d’un pays.

Comment ?

Pensez au moyen de transport que vous souhaitez utiliser. On a souvent tendance à ne penser qu’à l’avion dans ces situations, mais les possibilités sont bien plus étendues, ce qui permet de cibler un peu mieux une destination. Il est, en effet, possible de voyager en vélo, voiture, camping-car, en train, en bateau, en trottinette, ou même à pieds! Et cette énumération n’est pas exhaustive.

Il n’existe pas de mode de transport meilleur qu’un autre pour voyager, chacun a une finalité propre et est plus ou moins adapté à un pays ou une région du monde en particulier.

Combien ?

Cette question se compose en deux catégories inextricablement liées l’une à l’autre : le temps et l’argent.

Concernant le temps, il faut savoir de combien de temps vous disposez. En effet, vous n’irez certainement pas au même endroit si vous partez pour un week end ou pour deux semaines.

Sur le plan de l’argent, bien logiquement, certaines destinations seront plus accessibles que d’autres d’un point de vue financier. Il est, par exemple, plus simple, sur ce point, de se rendre en Martinique qu’à Saint-Barthélémy (même si je recommande plus le second). Il faut faire son choix en fonction de ce que l’on veut mais surtout de ce que l’on peut se permettre, surtout si l’on est accompagné.

Où ?

Les différents éléments étant posés, vous voilà prêt pour établir votre sélection, puis à vous de la réduire afin qu’il n’en reste plus qu’un projet de voyage sur lequel vous allez pouvoir vous pencher afin de le préparer au mieux.

Pour une version vidéo, c’est ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *