4 livres qui donnent envie de voyager

romans voyage

L’évasion peut prendre différentes formes, aussi bien physiquement que dans notre esprit. C’est la raison pour laquelle les amateurs de voyages sont souvent également de grands lecteurs.

Après avoir parlé des films, voici à présent quatre livres, pour certains des classiques du genre, qui donnent envie de partir voyager, et qui nous permettent également de le faire le temps de notre lecture.

Into the Wild : voyage au bout de la solitude, de Jon Krakauer

Into the wild

Into the Wild est un récit journalistique de la vie de Christopher McCandless, jeune diplômé critique à l’égard de la société et la place faite à l’argent, qui décide un jour de tout abandonner (famille, argent, travail, voiture) pour parcourir les Etats-Unis, jusqu’à arriver en Alaska, la destination qui lui sera fatale. A cela s’ajoute des études sur sa personnalité, ses lectures, sa famille ainsi que sur d’autres affaires similaires.

Adapté par Sean Penn au cinéma, ce roman biographique est un coup de point qui aborde des sujets que l’on n’ose pas souvent évoquer, notamment en tant que jeune adulte vivant dans un pays développé, issus de la classe moyenne (voire supérieure ici). La pression des responsabilités, le besoin de vivre pour soi et non selon les dogmes de la société, la culpabilité de ne pas être heureux malgré sa vie « privilégiée », la nécessité du retour à la simplicité…

On n’est pas forcément à l’aise avec le protagoniste principal pour la raison simple que l’on se reconnait en lui, il nous renvoie une image plutôt réaliste de nous-mêmes avec nos qualités et nos défauts (on en vient même à s’énerver de ses décisions peu réfléchies en Alaska où il ne s’est absolument pas suffisamment préparé). Mais on ne peut s’empêcher de l’admirer pour son courage de dire non à une vie « facile » (mais est-ce vraiment le cas ?) et d’abandonner les conventions pour une recherche de liberté absolue. C’était un jeune homme bon et altruiste qui a tout fait pour réaliser son rêve, bien que ce dernier l’ait conduit à sa mort.

Ce n’est pas un ouvrage qui encourage réellement le voyage, il en montre plutôt les limites lorsque l’on n’est pas préparé. Le héros est terriblement jeune (et il n’est pas question ici de son âge) et cela ne le rend pas particulièrement sympathique, mais pour autant, on ne peut cesser d’être attiré par l’aventure, tout comme l’a été Christopher. D’un point de vue personnel, j’ai toujours été fascinée par les gens capables de remettre leur vie à zéro et de tout abandonner, et je suis inévitablement sensible à ce récit. J’espère que vous le serez également.

Wild, de Cheryl Strayed

Wild

La vie de Cheryl est désastreuse : ses proches semblent l’abandonner les uns après les autres, son travail ne lui plait pas, son passé ne la laisse pas en paix. Sa réaction va être radicale : elle décide de tout lâcher pour parcourir à pieds pendant trois mois la côte pacifique (Pacific Crest Trail) des Etats-Unis. Un voyage qui la changera et qui marquera un tournant dans sa vie.

Il est très difficile pour moi de parler de ce livre parce que je l’apprécie autant qu’il me dérange pour la simple et bonne raison que j’ai l’impression qu’il parle de moi et m’expose aux regards des autres lecteurs. C’est une sensation très particulière mais qui prouve bien que l’auteur a réussi à produire ce qu’elle désirait : faire ressentir quelque chose à son public.

Ce n’est pas un livre comique ou nous faisant passer un moment formidable parce que l’on ressent trop la détresse et l’incompréhension de l’héroine. Mais, cela procure également un fort sentiment libérateur du fait qu’on l’accompagne et la voit aller au-delà de ce qu’elle pensait pouvoir faire, et cela ne peut que pousser le lecteur à vouloir faire de même : se donner un bon coup de pied pour retrouver son chemin.

Immortelle randonnée, de Jean-Christophe Rufin

Immortelle randonnée

Récit autobiographique de l’académicien sur son voyage jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle en prenant le chemin du nord de l’Espagne (Camino del Norte et non le Camino Frances traditionnel).

C’est avant toute chose un ouvrage bien écrit, qui se lit très extrêmement bien et qui arrive à nous plonger rapidement dans ses aventures. Des questions personnelles, des réflexions, des paysages… Tout ce que l’on peut espérer d’un pèlerinage à St-Jaques est là, bien qu’il y ait autant de voyages que de pèlerins. Envisageant de parcourir également ce chemin, j’y ai trouvé une saveur particulière et je veux à mon tour vivre cela : la souffrance, la douceur, la solitude et la sensation d’exister.

On se cherche toujours en voyage, et encore plus lorsque l’on marche pendant des semaines. Ce livre traduit parfaitement ce sentiment, tout en restant dans l’intimité de l’auteur.

L’usage du monde, de Nicolas Bouvier

L'usage du monde

Un grand classique de la littérature du voyage, cet ouvrage mélange récit, anecdotes et réflexions tirés d’un parcours en voiture jusqu’en Afghanistan. Des destinations de rêve (Balkans, Iran, Pakistan, Turquie..) qui paraissent moins accessibles à présent qu’en 1953 pour notre plus grand malheur. Fort heureusement, Nicolas Bouvier nous emmène avec lui dans ses aventures et découvertes afin d’en apprendre plus sur ces endroits mais surtout sur soi-même et la nature humaine.

Un voyage ne se mesure pas aux kilomètres parcourus mais aux ressentis, aux expériences, aux souvenirs. Et c’est ce que l’on retrouve dans l’usage des mondes. Ce livre m’a appris à apprécier les récits de voyage et il y a de fortes chances pour que ce soit également votre cas si vous êtes un peu réticent à ce genre littéraire.

Tant d’auteurs souvent cités auraient pu être mentionnés : Kerouc, Thouraud, Gilbert… Mais voici mes préférés. Quels sont les vôtres ?

18 Comments

  • Coucou.
    Des quatre livres que tu nous proposes, je n’ai lu que Wild. C’est vraiment un roman que j’ai adoré. Cheryl m’a donné envie de retourner marcher, de partir à l’aventure, de faire le point sur ma vie. Et j’ai aussi retrouvé le plaisir de lire grâce à ce roman. Je le conseille donc à tous, tellement je l’ai aimé. 🙂

    • Coucou, merci pour ton commentaire ! Je comprends parfaitement tes sentiments, ça donne envie de se bouger. Le premier pas est toujours le plus difficile.

  • Je suis tellement d’accord avec toi sur tes choix de livres, notamment le premier et le fait de quitter tout du jour au lendemain, quitter son confort et vivre une expérience unique. C’est ce que j’ai fait en plus, j’ai tout quitter pour vivre en Angleterre durant 1 ou 2ans. À mon niveau j’estime avoir réussi mon choix

    • C’est une bonne chose de tout remettre à zéro de temps en temps. Ca peut être effrayant mais c’est souvent une bonne chose. Je suis heureuse que cela ait pu t’apporter un réel épanouissement.

  • Une liste qui fait bien envie ! Après avoir longtemps été fan du film, j’ai bien envie aujourd’hui de m’attaquer au livre Into the Wild, probablement moins poétisé que son adaptation cinématographique.
    Je n’ai pas encore vu Wild, désireuse d’en lire d’abord le bouquin, ce que je ferai une fois mes lectures du moment terminées !
    Et je découvre avec joie L’usage du monde, que j’ajoute à ma liste !
    Merci pour cela.

    • En effet, le film Into the Wild est un vrai documentaire pour la tv, il est très esthétique! Probablement trop pour certains, mais hey ça fait du bien aux yeux 😉 Je te souhaite une bonne lecture de Wild. Et l’usage du monde est vraiment LE livre à ne pas manquer. Merci pour ton commentaire!

  • Très bel article! J’envisage justement de partir sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle cet été, donc je vais m’empresser de lire Rufin 🙂 Pour les livres qui donnent envie de voyager, je rajouterai les livres de Sylvain Tesson notamment « Dans les forêts de Sibérie » qui est une vraie pépite, je le recommande chaudement!

    • Je te recommandes fortement Ruffin en effet pour le chemin! J’ai lu plusieurs ouvrages de Tesson et j’avais bien aimé également, merci à toi !

  • Into the Wild 🙂
    Livre magique <3, le film aussi est superbe !! Et l'ost aussi enfin surtout 🙂 vive Eddie Vedder (nan nan je ne suis pas une fan girl :p)

    Je me suis relue Into the wild en écoutant l'ost magnifique:-) en plus j'étais chez moi dans les Vosges avec de la neige partout 🙂

    Wild il est dans ma PAL, je voulais voir le film, mais j'ai peur que ça finisse comme Into the wild… (Si tu vois ce que je veux dire)

    • Pour Wild, tu peux y aller, c’est du positif, même si le drame est présent, mais cela n’a rien à voir avec Into the Wild. Merci pour ton commentaire ! J’imagine que lire ces ouvrages dans un décor approprié doit avoir une saveur particulière (pour le moment je vis au bord de l’océan donc je suis loin des grands espaces enneigés). A bientôt !

  • bonjour Laura

    je viens de lire ton article (un peu en retard 🙁 )
    les 4 livres sont un vrai bonheur différents bien sûr mais qui ramène à l’essentiel la route !!! le lointain …et bien plus mais je veux faire ce commentaire court pour une fois 😉
    je te suis avec un vrai bonheur merci

    • Bonjour Elo, j’ai reçu ta gentille carte merci beaucoup. On se comprend tellement pour ce qui a trait aux voyages <3 Des livres qui font voyager sans bouger de son canapé, quel plaisir! Bisous.

  • Hello;

    Quasiment tous lus ou dans la biblio (comme immortelle randonnée) je ne qu’être d’accord avec toi! J’ai moi aussi envie de partir découvrir l’Alaska, les US et notre jolie France au rythme de mes pas!

    a très vite!

  • L’usage du monde est mon récit de voyage préféré, c’est absolument magnifique.
    On ressent profondément le parcours personnel de l’auteur, sa sensation de solitude, et ses moments de grâce.
    un grand moment de lecture !
    N’hésite pas à nous proposer une suite à cette petite liste, elle me donne envie d’essayer tous tes titres!

    Merci!

    • Merci beaucoup de ton avis, heureuse de voir que nous chérissons le même ouvrage ! Je posterai bientôt une vidéo sur le sujet où j’aborderai à nouveau ces livres, pour permettre un plus grand partage encore !

  • Merci pour cette belle sélection!

    Je vais je pense, m’intéresser au premier, dès que ma PAL sera moins importante ^^
    Je ne te laisse jamais de commentaires, que ce soit ici ou, sur youtube, mais je tenais à te dire que j’apprécie énormément ce que tu partages. Je suis une grande fan de littérature et d’histoire et c’est un vrai plaisir de te suivre, même si pour ma part, je traite de sujets carrément plus futiles sur mon blog 🙂

    Bonne continuation et à très vite 🙂
    Déborah

    • Merci beaucoup, mais il n’y a pas de sujets futiles, ça peut toujours servir à quelqu’un 🙂 Je suis très touchée par tes propos, merci encore. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *