3 adresses INCONTOURNABLES à Tel Aviv

Dallal granola

De nombreuses destinations à travers le monde sont portées aux nues par les « foodies » et Tel Aviv est loin d’avoir usurpé sa réputation dans le domaine. Voici trois adresses de restaurants à ne pas manquer lors d’un séjour dans la capitale israélienne.

 

Miznon

Mon péché mignon. S’il y a bien un lieu que je recommande chaudement, c’est Miznon. Le nom vous dit peut-être quelque chose ? C’est normal, une franchise a ouvert ses portes à Paris dans le quartier du Marais. Les aficionados reconnaitront.

C’est la meilleure adresse pour manger local, sain et pas cher. La spécialité ? Des pitas farcies selon ses préférences : légumes, œufs, viandes, fruits de mer. Des légumes entiers tels que du chou-fleur, un épi de maïs ou de la patate douce sont également proposés en accompagnement. Sans oublier bien entendu, la possibilité de grignoter gracieusement du pain pita frais, des sauces, des cornichons en attendant sa commande.

restaurant tel aviv

Tout est cuisiné sur place et je peux attester de la fraicheur des produits puisque je logeais littéralement au dessus de l’établissement. Nous partagions un escalier, c’est pour dire ! Alors les salades, tomates, poivrons etc, j’en ai vu arriver chaque matin.

J’ai testé, pour ne pas dire dévoré, les pitas à la ratatouille (8 euros) et à l’omelette au zaatar (6,5 euros). Si vous saviez à quel point j’en rêve encore. Chauds, savoureux, gourmands, légèrement épicés. Localisation oblige, j’y suis allée plusieurs fois et ce sont véritablement des plats que je vous encourage à goûter. L’unique reproche que l’on pourrait avoir concerne la taille des pains. Elle est parfaitement classique attention, voire plus imposante que ce que l’on trouve en France, mais le glouton en nous aurait aimé en avoir plus.

Adresse : 30 King George Street

 

Dallal

A la recherche d’un restaurant pour petit-déjeuner tardivement (chose hautement improbable pour moi qui bien souvent me contente d’un cookie aux aurores), deux noms ont retenu mon attention : le Manta Ray qui n’avait plus de place et ce fameux Dallal. Le hasard fait définitivement bien les choses.

Sans réservations, mon amie et moi doutions d’être acceptées mais oh miracle : l’hôtesse nous a informées que deux places au bar étaient libres et seraient nôtres pendant une bonne heure. A savoir que les places au bar sont nos préférées : plus bruyantes, certes, mais tellement plus vivantes. Quel plaisir d’observer les serveurs et barmans préparer les commandes, déguster du regard les différents mets, échanger quelques mots avec le personnel. Et malgré l’apparente exposition de ces sièges, on y trouve une intimité insoupçonnée. C’est d’ailleurs un conseil si vous voulez être discret : tout le monde se contrefiche des gens au bar.

restaurant tel aviv

Les choix furent simples : un granola pour mon amie et une shakshuka pour moi. J’en salive encore. C’est l’un de mes plats préférés, mais celle que je prépare est loin d’égaler cette merveille. Servie dans une petite casserole, elle est fondante à souhait, accompagnée de pain frais et de fromage blanc. Pas excessivement imposante (je marche toute la journée les gars, j’ai faim !), à nouveau, mais d’une grande qualité. Le granola de son côté, est à la fois esthétique et bon. On rêverait qu’ils livrent à domicile.

Le cadre du restaurant est classe, un poil bobo, simple et très « frenchy ». Si vous entendez Vanessa Paradis en fond sonore, tout est normal. C’est presque comme à la maison, mais en mieux. Car ils cuisinent la meilleure shakshuka du monde.

Un service peut-être un poil hautain chez certains, c’est dommage. On ne perd jamais rien à accorder un sourire. Mais en termes de plats et d’ambiance, c’est un lieu à découvrir : pas de déception possible. A noter également que l’établissement possède une boulangerie faisant office de salon de thé. Je n’y suis pas allée, mais les échos sont extrêmement positifs. Pour les français en manque de pâtisseries, voici une adresse à retenir.

Adresse : 10 Shabazi Street

 

Benedict

La bonne adresse pour bruncher pendant Shabbat (journée de repos peut-être, mais l’estomac, lui, est toujours en forme). Et je dis bruncher pour me la jouer car il s’agit en vérité d’un restaurant ouvert 24/7. Tous les repas sont permis.

Le nom est probablement un indice à lui seul : une partie de la carte est consacrée aux œufs, mais il y en a pour tous les goûts et aucun régime alimentaire n’est oublié (vegan, sans gluten…). Je me suis laissée tenter par les pancakes au chocolat, accompagnés d’une petite salade de fruits et d’un chocolat chaud. Je m’y suis rendue la veille de mon départ et avouons-le, j’ai royalement profité. Il fallait bien dépenser tous ces derniers shekels, voyons.

restaurant Tel aviv

L’expérience fut très bonne : des plats copieux qui m’ont obligée à rouler sur plusieurs kilomètres, un service efficace et un cadre très hype et moderne. On jugerait se trouver à New-York. Quand on arrive de Jérusalem, le choc est immédiat.

L’endroit est populaire, il faut savoir être patient, surtout les week-ends car la place est limitée. Il existe deux établissements, je me suis rendue sur Rothschild Blvd à 10h30 un samedi et coup de chance, l’attente fut très sommaire (5 minutes au maximum).

Adresses :  29 Rothschild Boulevard et  171 Ben Yehuda Street
J’espère que ces adresses vous plairont. Bien entendu, cette liste est loin d’être exhaustive et je serais ravie de lire vos propres recommandations.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *