15 conseils pour éviter les vols en voyage

éviter vol

Voyager est une expérience formidable et les petits plaisirs se trouvent à tous les coins de rue. Cependant, certains évènements peuvent entacher ces moments, l’un d’entre eux étant les vols.

Pour notre plus grand malheur, les voyageurs sont la cible privilégiée des voleurs parce qu’ils sont, dans l’imagination collective, moins prudents et possèdent plus d’argent à disposition.

Voici quelques petits conseils, tout simples, pour éviter de vous retrouver dans une telle situation. Peut-être n’aurez-vous jamais à faire face à des vols, et c’est tout ce que je peux vous souhaiter, et cet article n’a pas pour objectif de créer une panique, mais plutôt de vous inciter à la prudence, dans une logique de prévention.

1) Evitez de payer par carte bancaire

Quelque soit le pays, je conseille toujours de privilégier l’utilisation de l’argent en espèces plutôt que par la carte bancaire..tout d’abord car ça permet de moins dépenser, mais surtout parce que vous vous éviterez de nombreux soucis de fraudes suite à l’emploi de votre carte dans des restaurants, centres de loisirs, péages, clubs etc.. Cela est arrivé à de nombreuses connaissances au Brésil, à Dubaï, à Hong Kong/Macao, et je peux vous assurer que les démarches à accomplir suite à ces vols ne sont pas les plus rapides et plaisantes.

2) Ne transportez pas tout votre argent sur vous

En cas de vol, vous serez ainsi reconnaissant d’avoir toujours de l’argent vous permettant de poursuivre votre voyage. Un voyageur aura souvent tendance à transporter plus d’argent sur lui qu’un local, mais ce n’est pas une raison pour en faire une généralité : contentez-vous de votre budget pour la journée.

3) Placez votre argent à différents endroits

Ne mettez pas tout votre argent dans votre joli portefeuille dans votre sac à main. Il est important de répartir les risques en disposant de l’argent un peu partout : dans votre sac (si vous avez une pochette dissimulée qui ferme c’est encore mieux (mon crédo est qu’il faut embêter le plus possible des voleurs dans leur démarche), dans celui d’un compagnon de voyage, dans votre valise à l’hôtel, dans une ceinture spécialisée, les poches au niveau des genoux, les chaussettes, les soutiens-gorges (certes, vous passerez légèrement pour une strip-teaseuse lors de vos paiements, mais il faut contrer la détermination du voleur).

4) Pensez aux coffres-forts des hôtels

Dans la majorité (pas tous, certes mais nous sommes dans un monde dans lequel la certitude n’existe plus) des cas, laisser ses effets de valeurs à l’hôtel se révèle une bonne solution pour éviter les vols. Bien évidemment, certains vols ayant lieu dans les hôtels, je vous déconseille de laisser vos affaires à la vue des employés mais plutôt de les placer dans vos valises se fermant à l’aide d’un code ou d’une clé et/ou dans un coffre-fort mit à disposition par l’hôtel, soit dans votre chambre, soit à l’accueil. Il y est quasi systématiquement demandé un supplément pécuniaire pour ce service, mais l’hôtel est alors responsable de la sécurité de vos effets.

5) Soyez vigilant à chaque instant

Vous êtes en vacances et vous n’avez qu’une chose en tête : profiter de ce temps loin du travail et des contrariétés. C’est ce que l’on cherche tous, mais il ne faut pas pour autant être irresponsable dans son désir de repos et de liberté et il est alors primordial de rester à chaque instant vigilant et d’avoir conscience que le vol, ça n’arrive pas qu’aux autres. Il ne s’agit pas du tout de tourner paranoïaque, mais de ne pas fermer les yeux face aux réalités.

6) Redoublez de vigilance dans les transports en commun

Les transports sont le lieu de prédilection des voleurs parce qu’il y a du mouvement et une masse de population leur permettant d’agir sans se faire repérer (à temps du moins). La majorité des récits de vols dont on m’a fait part se sont produits dans des bus notamment. Le bus peut, en effet, se révéler une réelle économie d’argent pour les trajets longue distance de nuit. Mais, c’est dans ces instants où l’impression de lien et d’intimité entre les personnes se perçoit qu’il faut être le plus vigilant, puisque les voleurs attendent justement ce moment de relâchement et d’endormissement.

Dans ce sens, je vous déconseille de vous endormir dans les transports lorsque vous êtes seul (à plusieurs faites les tours de garde). Pour les transports en commun du quotidien, contentez-vous d’être bien sur vos garde et de vous positionner de façon à laisser le moins de champ d’action possible aux voleurs.

7) Prévoyez un matériel adapté (sac, ceintures…)

Il existe certains accessoires spécialement adaptés pour éviter les vols et qui peuvent se révéler intéressants tels que des ceintures pour y cacher l’argent (le soucis étant que les voleurs les connaissent également), ou des pochettes à porter à même la peau ou à entourer autour de votre cuisse.

Evitez les sacs à bandoulières, car rien n’est plus simple que d’en couper les sangles d’un coup de couteau. Pour les femmes, ce conseil peut se révéler très surprenant mais je vous conseille de prendre avec vous un sac à main qui se porte à l’épaule sous le bras. Ce n’est pas le plus pratique et agréable (car le poids peut se faire sentir sur la durée), et vous avez l’air d’une petite vieille, mais vous l’avez bien en main et c’est une plaie à attraper pour les voleurs. Et ça ne fait pas touriste!

Et bien, évidemment ne vous en séparez pas ! Certes lorsque vous revenez du Japon, de Singapour et de Corée vous avez tendance à avoir confiance en tout le monde et à laisser trainer vos affaires, sauf que les voleurs n’attendent qu’une chose : que vous vous détachiez de votre sac. Alors ne le faites pas, et gardez-le tout le temps sur vous, à votre bras ou harnaché à un meuble.

8) Ayez confiance en vous, ou donnez-en l’impression

Le doute est votre pire ennemi, il vous rend vulnéraire et vous fait apparaitre comme une cible facile aux yeux des voleurs. Aussi, quelque soit ce que vous pensez ou comment vous vous sentez, maintenez toujours un masque d’assurance et agissez comme si vous saviez quoi faire, connaissiez l’endroit. Attention toutefois à ce que cette assurance ne se transforme pas en arrogance vous rendant aveugle à votre entourage.

9) Gardez en tête que les voleurs se fondent dans la masse

Non les voleurs n’ont pas un panneau indiquant leurs intentions. Leur principal atout est qu’ils ont rarement un physique type et cliché. S’ils se présentaient comme quelqu’un dont les gens ont tendance à se méfier, leur entremise aurait de nombreuses difficultés à fonctionner. Rappelez-vous que les voleurs sont des « Monsieur et Madame tout le monde » qui se fondent dans le paysage, et peuvent même se dissimuler sous des identités que l’on considère a priori au-dessus de tout soupçons : les personnages âgées, les enfants, et encore les agents de police.

10) Connaissez les tactiques de vol les plus répandues

En ayant connaissance de certaines tactiques utilisées par les voleurs pour vous duper, vous avez plus de chances d’y échapper.

– On trouve notamment le fameux « Voulez-vous que je vous prenne en photo? qui parait tellement innocent et aimable alors qu’il ne suffit que de quelques secondes à la personne pour détaler avec votre appareil photo. Pensez à toujours aller demander aux autres de vous prendre en photo et non l’inverse.

– Une autre tactique peut consister à vous distraire pour attirer votre attention sur un élément et en profiter pour vous détrousser. Cela peut prendre la forme d’une bagarre à quelques mètres, une chute d’un sac ou autre objet pour vous « obliger » (votre gentillesse vous perd) à le ramasser.

– Pour continuer dans la distraction, sans le moindre effort pour les voleurs : les monuments touristiques. Vous êtes focalisés sur ce dernier et ne prêtez pas attention à votre environnement. Grave erreur parce que c’est là que les vols surviennent : quand vous ne vous méfiez pas.

Pensez également à vous renseigner avant de partir sur les endroits privilégiés par les voleurs, les autres voyageurs peuvent vraiment vous être d’une grande aide.

11) Utilisez un leurre

On vous prend pour un touriste imbécile ? Jouez à l’imbécile : il m’arrive d’avoir dans mon sac un porte-monnaie factice qui ne contient pas le moindre argent (quoiqu’il doit bien y avoir un billet de Monopoly en y réfléchissant bien), mais qui est mis sur le haut de mon sac pour être volé en premier. Mon petit côté sadique imagine toujours la tête du voleur fier de son coup face au porte-monnaie vide.

12) Oubliez le look de touriste

On ne le répètera jamais assez : les voyageurs sont la cible privilégiée des voleurs, aussi faites ce que vous pouvez pour abandonner les traits et attitudes de touristes. Bon clairement, en Asie, je ne peux me dissimuler dans la population, mais dans l’ensemble des villes occidentales, je passe plus ou moins pour une locale.

Comment ? Je n’ai pas de sac à dos ou de bananes (je vous jure que ça s’utilise encore) mais un petit sac à main de ville, pas non plus de bonnes grosses chaussures de marche, je porte des ballerines, espadrilles et au maximum des converses plates si j’ai besoin de beaucoup marcher. Pour les vêtements, il suffit de s’adapter au lieu et de ne pas trop ressortir par rapport aux autres (tout dépend bien évidemment du lieu..à Londres, votre coquetterie sera au paradis). Les guides touristiques sont le plus souvent étudiés à l’avance, de même que les plans des villes, ce qui évite de les sortir à tout va. Evitez également de vérifier toutes les 15 minutes si votre argent est bien à sa place : il n’y a pas de meilleures indications pour montrer aux voleurs où chercher et surtout où trouver.

13) Cachez vos effets, et évitez trop de signes extérieurs de richesse

Vous être fiers de votre belle montre, de votre sac de luxe, et vous n’avez pas honte de les montrer ? Cela ne pose pas de problèmes, vous achetez ce que vous voulez avec votre argent. Il faut cependant faire attention à l’attrait que peuvent exercer de telles possessions indiquant clairement qu’à un moment de votre vie vous avez pu vous les payer. Elles attirent l’oeil et vous devenez une cible privilégiée. Evitez de trop exposer votre richesse parce qu’elle peut faire des envieux.

Mon petit conseil est de sortir les mains vides (et quelques billets et un papier d’identité sous les vêtements et un appareil photo dans la poche). Vous n’attirez pas la moindre attention en étant si peu pourvue de sacs.

14) Quand c’est trop beau pour être vrai…c’est souvent le cas !

Il n’est dans mon intention de mettre en doute la bonté des gens qui se révèle un vrai baume au coeur dans certaines situations inattendues (un repas chaud offert avec le sourire lorsque vous attendez pendant 6 heures un bus, le transport de vos bagages en vous voyant épuisé…) mais il faut toutefois garder à l’esprit que certaines propositions vont paraissant exceptionnelles sont loin de se révéler si merveilleuses qu’elles le sont présentées. De façon générale, restez prudent lorsqu’on vous offre exactement ce dont vous avez besoin à l’instant T.. Le hasard fait bien les choses, mais..est-ce vraiment le hasard ou un canular bien orchestré ? Ayez confiance en votre instinct s’il vous dit que c’est trop beau pour être vrai.

15) N’emportez pas les objets auxquels vous tenez

Si vous ne voulez absolument pas perdre un objet (un bijou familial, votre dernier sac Lancel, et autres mille exemples et clichés) le plus simple pour ne pas s’inquiéter est de ne pas l’emporter en voyage avec vous, mais de le laisser bien en sécurité à la maison. N’emportez que ce que vous pouvez vous « permettre » de perdre.

J’espère que ces conseils vous auront été utiles. N’oubliez pas de faire une photocopie  (papier et surtout numérique) de tous vos documents, et de penser à assurer certains objets pour ne rien regretter!

*

La pochette de la photographie en ouverture d’article vient de Decathlon .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.