10 romans à lire en 2016

Après vous avoir parlé de mes résolutions littéraires pour l’année 2016, me voici de retour en vidéo pour vous partager dix romans que j’ai envie de lire cette année. Autant vous dire que quand je me pose ce genre de petits challenges, je les réussis rarement (je n’ai lu qu’un roman de mes dix romans à lire en 2015) parce que j’aime choisir mes lectures sur un coup de tête. Mais je trouvais amusant de mentionner mes envies littéraires à un moment donné et de pouvoir ainsi comparer en fin d’année cette liste à cette des ouvrages lus pendant l’année écoulée.

 

Livres mentionnés

– Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez

– Artemis Fowl, de Eoin Colfer

– La couleur pourpre, de Alice Walker

– Victor Hugo vient de mourir, de Judith Perrignon

– Le Comte de Monte-Cristo, de Alexander Dumas

– Don Quichotte, de Miguel de Cerventes

– Hyperion, de Dan Simmons

– La tour sombre, de Stephen King

– Bonjour tristesse, de Françoise Sagan

– La petite femelle, de Philippe Jaenada

 

Et vous, quelles sont vos lectures prévues pour l’année 2016 ?

6 Comments

  • Je vais également lire Bonjour Tristesse cette année car je n’ai encore jamais lu de Sagan .. ^^
    J’espère que tu feras de bonnes lectures dans cette liste 🙂

  • Bonjour,
    Je visite régulièrement ton blog, sans jamais laisser de commentaire cependant. C’est donc l’occasion de te faire part de mon avis.
    Comme d’autres avant moi, j’aimerais te dire que j’adore le contenu que tu proposes ; il est d’une grande qualité, diversifié, riche ! Même si ton blog n’a pas la visibilité qu’il mérite, je te souhaite de le continuer aussi longtemps que possible, car il est sans équivalent. J’aime la manière dont tu peux parler de sujets de société, de livres, de voyages, de cultures, le tout avec passion et sincérité. Un bémol cependant : je trouve que le style d’écriture pourrait être plus soigné, plus efficace. En effet, je trouve que certaines phrases sont bien trop longues, que certains mots ne sont pas employés à bon escient. Ne le prends pas mal, car je respecte le travail que tu fournis, j’ai conscience que la rédaction d’un article te prend beaucoup de temps ; j’aimerais seulement te faire part de mon impression en tant que lectrice. La simplicité est parfois le meilleur des moyens pour susciter l’intérêt, transmettre sa passion. Des phrases plus courtes, plus concises pourraient alléger le style. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un vocabulaire particulièrement élaboré, même si c’est toujours bien évidemment ; le plus important réside dans la syntaxe, dans l’agencement, la sonorité des mots selon moi… Je te souhaite une très bonne continuation. Alightshines

    • Bonsoir, Je te remercie pour tes compliments, je suis heureuse d’apprendre que ce que je propose te plait. La visibilité n’est pas vraiment un point d’importance pour moi, j’aime avoir mon petit monde « semi privé », je serais terrifiée d’être trop suivie aussi ma situation actuelle me convient. Et ça me permet d’avoir un contact plus facile avec vous tous, je suis en mesure de répondre aux commentaires, mails, demandes etc..

      Je comprends ce que tu veux dire par longues phrases (même si ta mention au manque de soin me blesse parce qu’en effet je passe plusieurs jours par article). C’est quelque chose que j’ai déjà entendu dans la bouche de mes parents ;). J’ai conscience que mon style ne peut pas plaire à tous. Je n’ai pas d’ailleurs pas le « style blogueur » : des phrases courtes, efficaces et incisives que la majorité ont parce que c’est plus lisible, ça évite de trop développer et ça attire du monde (je vois bien comment ça fonctionne, je lis également quelques blogs). Je ne l’aurai jamais. Ce blog n’est pas un travail, c’est l’endroit où je peux me permettre d’écrire comme je suis et de la façon que j’aime avec de longues phrases (bien que je fasse énormément d’effort sur ce point – tu verrais mes premiers jets à chaque début d’article!).

      Si tu suis mes vidéos, tu sais que j’écris comme je parle : je mets du temps à argumenter, je fais des pauses et je prends des détours, mais chaque mot est voulu. Parce que c’est moi, tout simplement. Je n’ai pas envie de changer ma façon d’écrire, de rentrer dans un moule pour être plus populaire. Je sais que ce n’est pas ce que tu sous-entends et que tu es bienveillante dans tes propos et j’accepte avec respect tes paroles, mais mon cœur ne peut que les traduire ainsi : on me demande de changer. Je ne connais pas d’autre manière d’écrire et d’être simple (car oui ça peut surprendre mais je trouve qu’écrire de longues phrases est plus simple). Ce blog, c’est du loisir, c’est un endroit où je n’ai pas besoin de respecter de codes. Si je voulais faire de ce blog un métier, bien sûr que je n’écrirais pas de la sorte, parce que ce n’est pas ce qui est apprécié ou attendu (les lecteurs aiment la concision et ne veulent pas perdre de temps), mais ce n’est pas dans mes projets.

      J’espère ne pas paraitre trop virulente parce que ce n’est absolument pas le cas. Je suis contente que tu prennes le temps de m’écrire ce que tu penses. J’essaierai de faire plus attention dans le futur et tu n’auras qu’à me le dire si tu perçois la différence, ok ?:) Passe une bonne soirée. A bientôt sur le net !

  • Je te remercie de ta réponse. J’ai essayé de formuler mes remarques du mieux que je pouvais. Et je suis désolée de t’avoir blessée. En utilisant le mot « soigné », je ne parlais pas de l’énergie que tu mets dans tes articles, ni le soin que tu y apportes ; je parlais en fait du rendu final, des maladresses qu’il peut y avoir dans tes textes. Pour te donner un exemple, tu utilises beaucoup le participe présent dans tes phrases, même lorsque cela n’est pas indispensable. Cela alourdit le style. Il y a aussi un côté un peu scolaire dans la manière dont tu listes tes arguments, j’ai parfois le sentiment de lire une ébauche de dissertation. A trop vouloir le structurer ton texte, tu peux perdre ta spontanéité : l’inverse de l’effet recherché ! J’ai enfin le sentiment que tu veux absolument placer un certain mot dans une phrase, même lorsque le texte ne s’y prête pas. Il est pourtant possible d’exprimer la même pensée, d’une manière plus simple. Je ne sais pas si c’est une habitude que tu as prise avec les commentaires d’arrêt qui sont très structurés, où les mots-clé occupent une place majeure. Écrire un blog, c’est sortir du cadre scolaire, laisser libre court à sa pensée. Je ne t’incite donc absolument pas à changer, à te conformer à un moule, mais simplement à exprimer ta spontanéité. Tu l’as d’ailleurs très bien fait dans ton commentaire, je perçois vraiment la différence !

    Pour ce qui est de la popularité : je ne pensais pas à cela non plus, et je comprends parfaitement que cette idée te terrifie. On peut cependant toucher plus de personnes sans faire du prémâché. Je te rejoins parfaitement sur le fait qu’il est important d’argumenter ; c’est ce qui fait la force de ton blog d’ailleurs. Mais l’argumentation sera d’autant plus puissante qu’elle sera concise. Les auteurs qui me touchent le plus peuvent avoir un style très sobre, utiliser des phrases courtes pour marquer des pauses, le silence ; je pense à Marguerite Duras, à ses romans La Douleur et l’Amant.

    Je chipote un peu il est vrai, car tes articles sont d’une grande qualité. Et je n’ai pas de réelle légitimité non plus : j’écris beaucoup, mais je n’ai jamais eu le courage de publier quoi que ce soit, ne serait-ce que par le biais d’un blog !

    Bonne continuation et au plaisir de te lire 🙂

    Alightshines

    • Je comprends tes propos et je te remercie de ta bonne volonté. En vérité ce qui me dérange c’est que malgré ce que tu ressens et proposes comme hypothèse, mes textes sont spontanés, je parle et j’écris comme cela tous les jours, j’emploie le participe présent et le subjonctif dans ma vie quotidienne, et je fais des plans tout le temps. C’est différent et bizarre j’en conviens (des ados m’ont déjà dit que je parlais étrangement), et tu n’apprécies peut-être pas ce que cela traduit de la personne que je suis (trop rigide et académique – et pourtant j’ai toujours été bien meilleure en cas pratique et notes de synthèse qu’en commentaires ou dissertations que je détestais) mais c’est moi, je suis ainsi ^^ Si tu lis bien mes articles, tu noteras que de nombreux mots se répètent dans chacun, pas parce que je les « case » dans un but obscur, mais parce qu’ils font partie de mon vocabulaire quotidien et que comme il s’agit d’un blog de loisir, je ne m’embête justement pas à chercher plus loin que mon vocabulaire de base. C’est peut être ce que tu crois percevoir lorsque tu parles de mots inadaptés. Je manque probablement de connaissances et me contente de ce que j’ai appris 🙂 Je pose plus mes idées que j’essaye d’être lue (même si c’est génial de lier les deux) en vérité. Je ne cherche pas particulièrement à être la plus compréhensible possible. Je ne suis pas une très bonne communicante, j’aurais été nullissime en marketing, n’est-ce-pas ?

      Là où tu aimes et a grandi avec Duras, je suis entrée dans la littérature avec Tolkien, Hugo, Balzac, Chateaubriand, Tolstoi, Proust et leurs longues phrases et descriptions. Nos influences et goûts se valent amplement mais ont une forme très différente (bien que ni toi ni moi ne puissions ou ne voulions nous comparer à ces génies). Cela ne m’empêche pas d’aimer des auteurs qui écrivent plus concisément : je découvre Toni morrison en ce moment et j’adore, c’est merveilleux mais je serais incapable d’imiter son style percutant .. ou de m’y approcher sans faire un gros effort qui pour le coup s‘assimilerait à un travail scolaire et ce n’est pas le but de ce blog qui me sert de journal intime public. Peut-être que j’aime trop les préliminaires ? 😉 Plus c’est long, plus c’est bon etc..

      Enfin, ce n’est pas grave bien entendu, c’est une discussion intéressante même s’il est très étrange (c’est la première fois pour moi) de se sentir étudiée et un peu jaugée (pas forcément négativement) sur sa manière d’écrire. Tu n’auras qu’à me dire dans quelques mois si tu perçois un changement quelconque. Peut-être suis-je destinée à restée classique, qui sait. J’écris comme je suis, avec mes maladresses et mes lourdeurs et j’espère que cela ne t’empêchera pas de continuer à lire et de partager sur le fond d’un article. Douce nuit.

      PS : Désolée si je parais bien sombre et peu causante, journée pas cool + série déprimante ^^’ Bye bye !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *