10 lieux incontournables à Budapest

top 10 visites
Budapest est une destination de voyage de plus en plus populaire auprès des européens : peu chère, facile d’accès, et offrant de nombreux lieux à visiter. Quels en sont les incontournables ?

La capitale hongroise n’est pas, a priori, la destination à laquelle on pense en premier lorsqu’il est question de découvrir l’Europe (Londres, Rome, Paris ou Vienne paraissent plus opportunes) et pourtant, il serait particulièrement regrettable de se priver du joyau qu’est Budapest.

Voici les 10 incontournables de la ville à découvrir lors d’un premier séjour.

Colline du château de Buda (Palais royal, Bastion des pêcheurs, Eglise Mathias)

Budaspest

Dominant la ville, la colline du Buda est un lieu privilégié des visiteurs aussi bien pour la superbe vue qu’elle offre, que pour les trésors culturels qu’elle cache. Il est possible de rejoindre ce quartier à pied comme j’ai pu le faire, mais il faut savoir qu’il existe également un funiculaire pour parcourir plus rapidement et sans efforts ce trajet.

Le premier endroit que je conseille est le magnifique bastion des pêcheurs. Tout de pierre blanche vêtu, c’est un incontournable proposant une vue sensationnelle sur le Danube, Pest mais également le mont Gellért. Attention à y aller très tôt car c’est un lieu rapidement rempli de monde. A découvrir de nuit comme de jour, le lever du soleil restant la perfection.

A ses côtés se trouve l’église Mathias (également connue sous le nom d’église Notre-Dame-de-l’Assomption de Budavár) au toit coloré. Plusieurs fois détruite au cours des siècles (elle fut également transformée en mosquée au XVIe siècle), elle n’en conserve pas moins une forme originale

Le Palais royal (hébergeant la National Gallery dont il est question plus bas) fait partie des endroits les plus fréquentés et offre à son tour des vues incomparables de Budapest. Essayez d’y être pour la relève de la garde, surtout si vous êtes accompagnés d’enfants : ils adoreront. Une balade le long des petits ruelles est également un bon moyen de se détendre si l’on souhaite s’éloigner de toute l’animation du centre-ville.

Pont des chaines et rives du Danube

Danube

Le Danube est l’élément central de Budapest, qui s’est construite tout autour de lui, ce qui en fait un lieu principal de découverte. Cela peut se faire par les différents ponts de la ville dont le très célèbre Pont des Chaines (Széchenyi lánchíd) gardés par des lions qui fut détruit à l’explosif par les allemands en 1945. Idéalement situé face au château de Buda, vous ne pourrez le manquer. Ne pas oublier également les autres ponts : le pont Marguerite, le pont Elizabeth et le pont de l’Indépendance.

Mais le Danube peut également se parcourir par voie fluviale à bord d’une navette, ce qui est fortement recommandé. La vue depuis le fleuve offre des perspectives uniques de la ville, et cela aussi bien en journée qu’en soirée (pourquoi pas en dégustant un bon diner ?).

Si le bateau n’est pas à votre goût, rien ne vous empêche d’explorer les rives du Danube à pied et de remonter le temps à l’aide des œuvres d’art, et surtout des mémoriaux que l’on y trouve. Le plus célèbre et poignant d’entre eux est un ensemble de chaussures rendant hommage aux hongrois victimes de la Shoah morts fusillés et tombés dans le fleuve. Ces derniers devaient enlever leurs chaussures en signe d’humiliation d’où une telle construction.

Le Parlement hongrois

Parlemant Budapest

Plus grand parlement d’Europe, ce siège de l’Assemblée Nationale est un monument emblématique de la ville. Situé sur les rives du Danube, il n’est pas sans rappeler le parlement britannique avec ses délicates tourelles néogothiques, et ses dentelles de pierre. Aussi majestueux de jour que de nuit, il est possible de le visiter (en français) pendant une vingtaine de minutes. Cette dernière vaut le coup d’œil pour le faste des différentes pièces et les informations (simples mais complètes) des guides. Et avec un peu de chance, vous pourrez assister à la relève de la garde dans le grand hall, sous la coupole, où se trouve la couronne de Saint-Etienne.

Ile Marguerite

Ile Marguerite Budapest

Envie de s’évader du centre-ville et de ses touristes ? L’ile Marguerite est faite pour vous ! De nombreux locaux s’y retrouvent dès que le soleil pointe le bout de son nez pour prendre part à de multiples activités : balade, sport, lecture dans l’herbe, spa et piscines, dégustation de jus de fruits au bord d’une fontaine, visite du monastère et du couvent… Parce que ça fait du bien de faire comme tout le monde de temps à autre.

Montée au mont Gellért

Mont gellert

Envie de connaître le plus beau point de vue de Budapest ? C’est au mont Gellért que ça se passe, et si cela demande quelques efforts, la récompense en vaut bien la peine. Commencez votre montée au pont Elizabeth (saluez-y par la même occasion la statue de l’impératrice Sissi) et vous redescendrez à côté des termes de l’hôtel Gellért. Vous apercevrez lors de votre ascension divers monuments faisant référence au passé impérial de la Hongrie, ainsi que des caves et quelques statues. Une fois au sommet, après avoir soufflé, admirez le merveilleux panorama sur la ville et le Danube. Attention : coups de foudre assurés !

Profitez également de la Citadelle (ancienne résidence des Habsbourg) et de la Statue de la Liberté, symbole de l’indépendance dont la plaque fut modifiée. En effet, il y était originellement fait référence aux héros soviétiques ayant libéré la ville, mais l’Histoire a démontré que cette libération s’est rapidement transformée en oppression. De fait, l’inscription fut changée pour rendre hommage à ceux qui se sont battus pour l’indépendance, la liberté et la prospérité du pays.

Les thermes et bains publics

Bains budapest

Credit

Expérience unique offerte dans différents lieux, les bains publics sont un emblème de la ville. Que cela soit pour faire la fête en pleine nuit ou se détendre en journée en observant les joueurs d’échecs tout droit sortis d’un guide touristique, ils sont à découvrir.

Si je ne suis moi-même pas grande amatrice de ces lieux, je n’en demeure pas moins intéressée par leur aspect historique qui n’est pas négligeable. En effet, ces sources thermales trouvent leur origine dans l’Antiquité et sont un héritage à préserver.

Il existe aussi bien des bains turcs que des thermes, les plus connus étant sans aucun doute les bains Széchenyi qui se trouvent en extérieur. Pour les plus frileux, des bains en intérieur sont souvent présents dans les grands hôtels de Budapest (les bains Gellért en sont un bon exemple).

Les musées : National Gallery, Maison de la terreur et Beaux-arts

Musée Budapest

Que serait une ville européenne sans ses musées ? Un superbe endroit, certes, mais auquel il manque toutefois une âme. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas les négliger et en voici trois particulièrement intéressants.

La National Gallery se trouve sur la colline de Buda, de l’autre côté du Danube, au sein même du château. Elle surplombe toute la ville et il est difficile de la manquer, ce qui n’est pas un mal. C’est un musée d’art présentant des œuvres hongroises sous différentes formes : peintures, sculptures, dessins etc. Certains artistes internationalement connus sont également présents (Monet, Gauguin) mais dans une bien moindre mesure.

L’intérêt de la découvrir est ici majeur car nous sommes souvent trop peu connaisseurs de l’art hongrois et cette visite se révèle, de fait, particulièrement instructive. Saviez-vous que les peintres hongrois du XIX-XXe siècle avaient tissés de nombreux liens avec des artistes français ? Cela se traduit dans leurs œuvres dans lesquelles sont développés de nouveaux points de vue et des façons distinctes d’aborder l’art et la société.

Pour les amateurs, une partie art moderne est également proposée.

La Maison de la Terreur est un musée particulièrement décalé sur le plan de la forme et cela en fait un indispensable de visite et l’un de mes musées préférés au monde. En lien avec sa localisation (ancien quartier général des croix fléchées, un parti politique fasciste antisémite hongrois), la Maison de la Terreur propose une plongée dans le Budapest sous la dictature aussi bien nazie que stalinienne. Chaque salle a été complètement transformée pour représenter un événement bien précis et le moins que l’on puisse dire, c’est que le rendu est réellement percutant. Attention cependant à ne pas prendre les informations comme uniques sources historiques, des intérêts politiques étant ici en jeu mais une fois cela en tête, ne vous gênez pas pour profiter de cette surprenante visite.

Le Musée des beaux-arts

Chaque capitale européenne dispose de son musée des beaux-arts et celui-ci n’est pas en reste. Des collections d’art plus diverses que la National Gallery puisque l’on retrouve de nombreuses pièces égyptiennes, de l’Antiquité.. Des peintures, sculptures, dessins, productions d’art moderne se suivent dans une organisation très classique. Retrouvez de grands noms de la peinture tels que Delacroix, Gaughin, El Greco, Monet, Peter Brueghel l’Ancien. Grand coup de cœur pour les expositions temporaires : Van Gogh, Toulouse Lautrec…

C’est un musée à taille humaine (10000 œuvres) qu’il est plaisant de découvrir avant de se délasser aux bains de Széchenyi non loin de là.

ATTENTION : le musée est actuellement fermé pour rénovation jusqu’en 2017. Retrouvez ses œuvres à la National Gallery.

Un tour au Central Market Hall

Budapest Market

Les marchés sont le cœur de la vie d’une ville et le Central Market Hall joue parfaitement son rôle. Envie de goûter aux spécialités, fruits, fromages locaux et cela à des prix relativement bas (parce que ces produits ne sont pas réservés uniquement aux touristes mais également aux habitants) ? C’est ici qu’il faut se rendre et je vous défie de ne pas être tenté. Deux étages de nourriture, d’étals, de couleurs… A découvrir et redécouvrir.

La basilique Saint-Etienne

Budapest

Monument central de Budapest, la basilique du XIXe siècle est immanquable. Splendide aussi bien à l’intérieur (quelques florins sont attendus) qu’à l’extérieur, elle réserve de multiples surprises. Que cela soit la vue depuis son dôme, les magnifiques peintures et mosaïques de la coupole, ou bien encore la Sainte-Dextre, relique de la main de Saint-Etienne.

Le matin et en fin de journée, la lumière y est particulièrement favorable les jours de beau temps. C’est un conseil d’amie.

Andrassy Street jusqu’à la Place des Héros (Hősök tere)

Heroes Square

Souvent comparée aux Champs Elysées parisiens, cette grande avenue, inscrite au patrimoine de l’UNESCO comme de nombreux lieux de Budapest, est l’endroit où se rendre pour profiter des luxueuses boutiques, palais, architecture et également lieux culturels (Opéra, musées..). Il est très agréable de s’y promener en été, les nombreux arbres protégeant du soleil sans gâcher la vue.

Remontez la Andrassy Street jusqu’à la célèbre place des Héros, un endroit réellement fascinant sur le plan historique mais également artistique. Ne loupez pas en son centre le monument du millénaire construit au XIXe siècle pour célébrer les 1000 ans de l’arrivée des magyars, tribus hongroises, dans les Carpates. Admirez-y les multiples statues représentants rois, souverains et chefs de tribus (sachant que plusieurs ont été détruites pendant la Seconde Guerre mondiale et également sous l’ère soviétique). La tombe d’un soldat inconnu s’y trouve également.

C’est une place rendant hommage également aux héros morts pour la patrie et l’indépendance du pays. C’est notamment ici qu’ont lieu des manifestations populaires, comme cela fut le cas lors de l’hommage rendu à Imre Nagy, qui s’était opposé à l’oppression soviétique, bien que lui-même membre du parti communiste, considéré depuis comme un héros de la nation.

J’espère que ces propositions vous auront aidé. Bien évidemment, la ville de Budapest est bien plus que ces dix endroits et pour cela, à vous de jouer !

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *